Le pape François offre des fleurs à la Vierge Marie

Arrivée surprise à Sainte-Marie Majeure

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 2233 clics

Le pape François, élu au conclave hier, 13 mars 2013 au soir, comme 266e pape, a réservé sa première visite pour la Vierge Marie, en la basilique de Rome de Sainte-Marie-Majeure, ce jeudi 14 mars au matin, au premier jour de son pontificat.

Une visite qu’il avait annoncée hier lors de son premier discours, de la loggia des bénédictions de la basilique vaticane, mais qui a créé la surprise ce matin : tôt, un peu après 8h, le pape est arrivé sous le regard ébahis des enfants sur le chemin de l’école et des romains qui partaient au travail.  

Il était accompagné par le préfet de la Maison pontificale, Mgr Georg Gänswein et par le vice-préfet Mgr Leonardo Sapienza.

A son arrivée, il a été accueilli par le cardinal vicaire Agostino Vallini et par l'archiprêtre de la basilique, le cardinal Santos Abril y Castelló, entouré du Chapître et des Pères confesseurs.

Le pape a déposé lui-même un bouquet de fleurs devant l'icône de Marie "Salut du Peuple Romain" (Salus Populi Romani), en la chapelle Paolina. Il s'y est recueilli en prière durant une dizaine de minutes.

Puis il s'est rendu dans la "chapelle Sixtine" de la basilique, qui abrite l'autel où saint Ignace de Loyola, fondateur des jésuites, a célébré sa première messe, dans la nuit de Noël 1538.

Le pape s'est reccueilli également sur la tombe de saint Pie V. Enfin, il a salué le personnel de la basilique.

« Nous nous reverrons rapidement : demain je veux aller prier la Vierge pour qu’Elle protège Rome tout entière », avait-il expliqué hier en concluant son premier face-à-face avec la foule en liesse.

La basilique papale de Sainte-Marie-Majeure, sur la colline de l'Esquilin, non loin de la gare de Termini, est l'une des quatre basiliques majeures de Rome - avec Saint-Pierre, Saint-Jean, et Saint-Paul - que le nouveau pape doit traditionnellement visiter: cela appartient aux rites de son "installation".

Mais cette visite, "privée" aura touché les Romains: la basilique abrite l'antique icône de Marie vénérée sous le vocable de "Salut du Peuple Romain" (Salus Populi Romani). 

Cette icône de la Vierge à l'Enfant est de grandes dimensions et peinte sur un support de cèdre. Elle fait l'objet d'une dévotion particulière au moins depuis le XIIIe siècle, et elle se trouve dans la Chapelle Pauline (ou Borghese) de la basilique.