Le pape François répond à la lettre d'un musicien en prison

« Tout passe. Sois fort. Prie pour moi »

Rome, (Zenit.org) | 1098 clics

Pato Fontanet, condamné à sept ans de prison pour un incendie dans une discothèque de Buenos Aires, avait écrit au pape en juin. La réponse du pape : « Tout passe. Sois fort et prie pour moi ».

Le pape François a répondu à une lettre que lui avait envoyée l’ex-chanteur argentin Patricio (Pato) Santos Fontanet, chef du groupe Quase Justiça Social, condamné à sept ans de prison après la tragédie de Cromanon : la discothèque de Buenos Aires avait pris feu, entraînant la mort de 194 personnes en raison du manque de sorties de secours.

Selon l’habitude du pape, le texte commence par une parole de gratitude: « Pato : il y a trois jours, j’ai reçu la lettre que tu m’as envoyée, merci pour ton geste… ». C’est le quotidien de Buenos Aires, El Clarin, qui a publié la nouvelle de la réponse du pape, après avoir interviewé la compagne de l’artiste, Estefania Miguel, très émue : « Ce geste du pape François a rempli nos cœurs et m’a donné la force de me battre pour la vérité, a déclaré la jeune femme. J’ai lu tout le texte à Pato au téléphone et il était surpris parce qu’il avait écrit au pape, mais il n’avait jamais pensé qu’il recevrait une réponse ».

La lettre du pape est divisée en trois paragraphes. Le pape commence en disant : « Je tiens à te dire que même de loin, je suis proche de toi et de ton orchestre, écoutant de loin ce que nous dit ta voix. Je voudrais être plus près, pour mieux t’accompagner ». Puis il ajoute : « Je ne te donne pas de conseils parce que, en ce moment, tu n’en as pas besoin ; tu es un homme qui sait ce qu’il doit faire et comment le faire. J’en suis certain ». Et il l’encourage : « Il faudra passer par des moments de découragement, mais ne crains pas. Tout passe. Sois fort ».

« Quand tu seras libre, a conclu le pape, compte sur moi pour tout ce que je pourrai faire pour toi. Et quand tu le peux, s’il te plaît, je te demande de prier pour moi. Je t’embrasse. Fraternellement. Jorge (Francisco) ».

Le journal a rappelé que le musicien est enfermé dans le service de psychiâtrie de la prison de Ezeiza, dans la province de Buenos Aires, où il suit une psychothérapie pour traiter sa dépression. La réponse du pape est arrivée dans une enveloppe marron avec cinq timbres représentant Jésus.

Traduction d'Hélène Ginabat