Le pape invite à découvrir la grandeur et la beauté du mariage 

| 2503 clics

ROME, Jeudi 25 Mars 2010 (ZENIT.org) - A une époque où le mariage est souvent vu comme un « contrat à durée déterminée », Benoît XVI a invité les jeunes à redécouvrir la fidélité et le don de soi dans le mariage.

Dans le message adressé aux participants au 10e Forum international des jeunes, qui se déroule du 24 au 28 mars à Rocca di Papa, à quelques kilomètres de Rome, le pape a exhorté les jeunes à « découvrir la grandeur et la beauté du mariage ».

« La relation entre l'homme et la femme reflète l'amour divin de manière très spéciale, c'est pourquoi le lien conjugal a une dignité immense », a-t-il affirmé aux jeunes réunis pour réfléchir sur le thème « Apprendre à aimer ».

« A travers le sacrement du mariage, les époux sont unis par Dieu et par leur relation, ils manifestent l'amour du Christ, qui a donné sa vie pour le salut du monde ». « Dans un contexte culturel où beaucoup de personnes considèrent le mariage comme un contrat à durée déterminée, il est d'importance vitale de comprendre que l'amour véritable est fidèle, don de soi définitif », a-t-il affirmé.

Puisque le Christ « consacre l'amour des époux chrétiens et s'engage avec eux, non seulement cette fidélité est possible, mais elle est la voie pour entrer dans une charité toujours plus grande », a ajouté le pape. « Ainsi, dans la vie quotidienne de couple et de famille, les époux apprennent à aimer comme le Christ aime ».

A l'occasion de cette rencontre organisée tous les trois ans par le Conseil pontifical pour les laïcs, Benoît XVI a rappelé combien « l'homme est fait pour aimer ». « Sa vie n'est pleinement réalisée que si elle est vécue dans l'amour ».

Citant sainte Thérèse de l'Enfant Jésus : « Ma vocation, c'est l'amour » (Manuscrit B), il a souhaité que les jeunes cherchent « de tous leur cœur à découvrir leur vocation à l'amour comme personnes et comme baptisés ». « C'est la clé de toute l'existence ».

S'adressant enfin aux jeunes représentants des 5 continents présents à cette rencontre, le pape les a appelés à être des « témoins » de ce qu'ils ont vu et entendu auprès des jeunes de leur âge. C'est une « véritable responsabilité » et l'Eglise « compte sur (vous) », a-t-il insisté, évoquant le « rôle important » qu'ils ont à jouer « dans l'évangélisation des jeunes de leurs pays ».

Marine Soreau