Le pape invité en Irak par le patriarche chaldéen

Les souffrances des chrétiens

Rome, (Zenit.org) | 1265 clics

Le pape François est invité en Irak par le patriarche Louis Raphaël Ier Sako, dont les récits des drames vécus par les chrétiens d’Irak ont ému le pape.

Mgr Sako, patriarche de Babylone des Chaldéens, a en effet participé à la messe d’inauguration du pontificat du pape, mardi, 19 mars, et il a été de nouveau reçu par le pape ce jeudi 21 mars : il est reparti ce soir de Rome, via Istanbul.

Il a rappelé au pape François que son saint patron, François d’Assise a voyagé en Orient et a rencontré le sultan Malik al-Kamil. C’est pourquoi il l’a invité à se rendre en Irak, pour, dit-il, « nous confirmer dans la foi et donner à notre petite communauté de la terre d'Abraham le courage et l'espérance ».  « Le Pape m'a répondu: mais oui, avec joie ! », a ajouté le patriarche.

Mgr Sako raconte également, dans les colonnes d’AsiaNews,  avoir été frappé par « la simplicité » et « la spontanéité » du pape.

« Quand j'ai raconté que notre pays a eu 950 martyrs et 57 églises attaquées, c'est avec des larmes dans les yeux qu'il m'a dit être vraiment très triste » devant des événements.

Le pape lui a ensuite posé des questions sur les diocèses, les vocations dans ce pays frappé par dix années d'attentats répétés et de lutte entre musulmans chiites et sunnites.

Le patriarche dit avoir demandé au pape de « parler aux musulmans », en faisant observer  que « lorsque le chef de l'Eglise parle au monde musulman, les chrétiens sont appréciés, les gens les respectent ».

« Il m'a demandé de prier pour lui », a ajouté Mgr Sako.