Le pape invite les consacrés à prendre exemple sur saint Paul

A l’occasion de la Journée pour la vie consacrée

| 1850 clics


ROME, Mardi 3 février 2009 (ZENIT.org) - Imiter Paul est « une voie privilégiée » pour les personnes consacrées, a souligné Benoît XVI en reconnaissant en lui un « père » et un « maître » pour ceux qui sont appelés par le Seigneur.

Le pape s'est exprimé le 2 février, à l'occasion de la Journée pour la vie consacrée. Il a pris la parole au terme de la messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre par le cardinal Franc Rodé, préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique.

« Dans la tradition de l'Eglise, saint Paul a toujours été reconnu comme père et maître de ceux qui, appelés par le Seigneur, ont fait le choix d'un dévouement inconditionnel à Lui et à son Evangile », a estimé Benoît XVI. Il a invité les personnes consacrées à imiter Paul, et à prendre ainsi « une voie privilégiée pour correspondre jusqu'au bout » à leur vocation de consécration dans l'Eglise.

Le pape a ensuite montré combien Paul permet de connaître « un style de vie qui exprime la substance de la vie consacrée inspirée des conseils évangéliques de pauvreté, chasteté et obéissance ».

« Dans la vie de pauvreté, il voit la garantie d'une annonce de l'Evangile réalisée dans une gratuité totale, alors qu'il exprime en même temps une solidarité concrète envers ses frères dans le besoin », a affirmé le pape.

Benoît XVI a aussi montré comment Paul a accueilli « l'appel de Dieu à la chasteté, a donné son cœur au Seigneur de manière non partagée, pour pouvoir servir ses frères avec encore plus de liberté et de dévouement ». Dans « un monde où les valeurs de la chasteté chrétienne avaient peu droit de cité (cf. 1 Co 6, 12-20), il offre une référence de conduite sûre », a-t-il ajouté.

Quant à l'obéissance, « il suffit de noter que l'accomplissement de la volonté de Dieu et sa ‘préoccupation quotidienne, le souci de toutes les Eglises' (2 Co 11, 28) en ont animé, modelé et consommé l'existence, rendant un sacrifice parfait à Dieu ».

Dans son discours, Benoît XVI est aussi revenu sur un « aspect fondamental » de la vie consacrée de Paul : la mission. « Nous lui reconnaissons (...) une profonde capacité à conjuguer vie spirituelle et action missionnaire », a affirmé le pape, saluant son existence « contemplative et active ».

« Je souhaite que l'année paulinienne alimente encore plus en vous cette proposition d'accueillir le témoignage de saint Paul », a enfin souhaité Benoît XVI. « Qu'il vous aide à réaliser votre service apostolique dans et avec l'Eglise, dans un esprit de communion sans réserve, faisant don aux autres de vos charismes et témoignant en premier lieu du charisme le plus grand qui est la charité ».

Marine Soreau