Le pape invite les pays industrialisés à coopérer pour l’avenir de la planète

Lors de la prière de l’Angélus

| 1902 clics

ROME, Dimanche 30 août 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI a souhaité que « les pays industrialisés » coopèrent « de manière responsable pour l'avenir de la planète et pour que ce ne soient pas les populations les plus pauvres qui paient le plus grand prix des changements climatiques ».

Le pape s'est exprimé lors de la prière de l'Angélus qu'il a récitée le dimanche 30 août depuis sa résidence de Castel Gandolfo et à la veille de la Journée pour la sauvegarde de la création qui sera célébrée en Italie le 1er septembre prochain.

« C'est un rendez-vous significatif, d'importance œcuménique aussi, qui a cette année pour thème l'importance de l'air, élément indispensable pour la vie », a ajouté le pape qui a exhorté les fidèles «  à un plus grand engagement pour la protection de la création, don de Dieu ».

Le 26 août dernier, lors de l'audience générale, Benoît XVI avait évoqué la protection de l'environnement comme une lutte pour le développement humain intégral et avait invité la communauté internationale et les gouvernements à une action conjointe pour vaincre la pollution, la famine et la misère.

« La protection de l'environnement, la sauvegarde des ressources de la terre et du climat sont confiées à notre responsabilité », avait affirmé le pape qui avait invité à « construire ensemble un développement humain intégral, inspiré des valeurs de charité et de vérité, au bénéfice des peuples d'aujourd'hui et de demain ! ».