Le pape invite les religions à collaborer pour la paix et l'harmonie

Audience à une délégation de l'Eglise syro-malabare d'Inde

| 988 clics

ROME, Mardi 18 octobre 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI a souligné l’importance de la collaboration entre les religions pour favoriser paix et harmonie dans la société, en recevant le 17 octobre au matin les membres du synode permanent de l’Eglise syro-malabare d'Inde.

Le pape a tout d’abord rappelé le respect dont l’Eglise syro-malabare jouit dans l’Etat indien du Kerala, gagné « par son œuvre dans le domaine de l’éducation et pour ses institutions sociales et caritatives au service de toute la communauté ».

« Je sais que la vie des chrétiens a été difficile du fait d'une méfiance de nature sectaire qui s'est soldée par la violence », a-t-il reconnu. « Je veux vous exhorter à continuer à travailler avec des personnes de bonne volonté de toutes les religions dans la région, afin de maintenir la paix et l’harmonie de la région, pour le bien de l’Eglise et de tous les citoyens ».

Malgré les difficultés, l’Eglise syro-malabare donne de grands motifs d’espérance. A ce propos, le pape Benoît XVI a cité « des signes encourageants de vocations au sacerdoce et à la vie religieuse », invitant à continuer à promouvoir les vocations entre les jeunes.

De la même manière, il a exhorté à dédier une attention particulière à la « formation du clergé et des religieux », à la « vie familiale chrétienne » et à la « sollicitude pastorale des fidèles », appréciant « la qualité de l’éducation catholique et de la catéchèse à tous les niveaux » et « l’œuvre pastorale pour les jeunes » de l’Eglise syro-malabare.

Le pape a particulièrement salué les initiatives pastorales « en faveur des catholiques syro-malabars dispersés dans le monde » et les a encouragés « dans ce devoir important », demandant qu’il réponde toujours « au besoin essentiel de coopérer avec les évêques catholiques et les pasteurs d’autres rites ».

Benoît XVI a enfin proposé comme exemple les deux saints patrons de l’Eglise syro-malabare : sainte Alfonsa Muttathupadathu et le bienheureux Kuriakose Elias Chavara, béatifiés par Jean-Paul II lors de sa visite dans le pays en 1986. Benoît XVI a canonisé sainte Alfonsa en 2008.