Le pape Jean-Paul II invité à venir en pèlerinage à Lourdes

| 497 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 22 avril 2004 (ZENIT.org) – Le pape Jean-Paul II est invité à venir en pèlerinage à Lourdes cet été, annonce un communiqué officiel.



La conférence des évêques de France (CEF) annonce ce jeudi 22 avril que le président de la conférence, Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, et l'évêque de Tarbes-Lourdes, Mgr Jacques Perrier, ont invité le pape Jean-Paul II à "venir en pèlerinage à Lourdes aux environs du 15 août 2004, à l'occasion du 150e anniversaire de la promulgation du dogme de l'Immaculée Conception".

"Une délégation du Saint-Siège est venue en France étudier les conditions dans lesquelles ce pèlerinage pourrait se réaliser", précise le communiqué de la CEF.

En effet, Mgr Renato Boccardo, organisateur des voyages pontificaux, s’est rendu à Lourdes cette semaine.

Le pape pourrait arriver, sa santé le permettant, le samedi 14 août en fin de matinée, et il repartirait le dimanche 15 août en fin d'après midi (Cf. www.lourdes-france.com). Le programme devrait comporter samedi la méditation des mystères lumineux du chapelet en différentes "stations" du sanctuaire, et dimanche la messe en face de la grotte, sur la "prairie".

Le 11 février dernier, Jean-Paul II, le pape malade parmi les malades, évoquait déjà un pèlerinage spirituel à la grotte lors de la Journée mondiale du Malade, (cf. Documents ci-dessous).

Le pape évoquait le 150e anniversaire du dogme de l’Immaculée Conception en ces termes : "Ce Sanctuaire n'a pas seulement été choisi en raison du rapport intense qui le lie au monde de la maladie et des agents de la pastorale de la santé. On a surtout pensé à Lourdes car l'année 2004 marque le cent-cinquantième anniversaire de la proclamation du Dogme de l'Immaculée, qui eut lieu le 8 décembre 1854. C'est à Lourdes en 1858, quatre ans plus tard, que la Vierge Marie apparut à Bernadette Soubirous dans la Grotte de Massabielle, se présentant comme "l'Immaculée Conception"".

Il évoquait aussi le sens de la souffrance et de la présence des malades dans la société en disant: "Je m'adresse à présent à ceux qui éprouvent dans leur corps et dans leur esprit le poids de la souffrance. Je renouvelle à chacun d'eux l'expression de mon affection et de ma proximité spirituelle. Je voudrais, dans le même temps, rappeler que l'existence humaine est toujours un don de Dieu, même lorsqu'elle est marquée par des souffrances physiques de toutes sortes; un "don" qui doit être valorisé par l'Eglise et par le monde".

Au cours de son pontificat, Lourdes a inspiré au pape à la fois sa Lettre sur le sens de la souffrance (Salvifici Doloris, 11 février 1984), la fondation du conseil pontifical pour la Pastorale du monde de la santé (11 février 1985), et, le 13 mai 1992, il créait la Journée mondiale du Malade, fixée chaque année au 11 février, Fête de Notre-Dame de Lourdes.

Ce serait le second pèlerinage du pape à Lourdes. En 1981, le pape a été empêché de se rendre à Lourdes par l’attentat du 13 mai: il avait délégué le cardinal Bernardin Gantin pour le représenter au congrès eucharistique international. Mais il a effectué un pèlerinage à l’occasion du 125e anniversaire des apparitions, le 15 août 1983.

Enfin, cette invitation rend improbable une seconde venue du pape en France cette année à l’occasion du centenaire des Semaines sociales, qui aura lieu du 24 au 26 septembre prochain, à Lille sur le thème de l’Europe (www.ssf-fr.org). Il y avait été invité également.