Le pape prend congé de l’Espagne : un « au revoir » émouvant

Le Saint Père encourage les Espagnols à devenir des évangélisateurs

| 816 clics

ROME, dimanche 4 mai 2003 (ZENIT.org) – C’est par la célébration eucharistique au cours de laquelle le pape a proclamé cinq nouveaux saints, que s’est terminée la visite de deux jours du Saint Père en Espagne. Jean-Paul II a pris congé de la foule en invitant les catholiques du pays à devenir des évangélisateurs.



« Avec une grande affection, je vous dis, comme la première fois, je serai toujours avec toi, Espagne ! Je serai toujours avec toi, terre de Marie ! » s’est exclamé le pape devant une foule de près d’un million de personnes rassemblées sur la Plaza de Colón, à Madrid, et dans les rues avoisinantes.

« Même si cela vous a valu des sacrifices, ça valait la peine ! » a déclaré le pape.

« Espagne évangélisée. Espagne évangélisatrice. Voilà le chemin », a-t-il poursuivi.

« Merci à la jeunesse espagnole, qui est venue si nombreuse hier pour démontrer à la société moderne qu’on peut être moderne et profondément fidèle à Jésus-Christ ». Selon le pape, la jeunesse « est la flamme de l’espérance pour l’avenir de l’Espagne et de l’Europe chrétienne. L’avenir leur appartient ».

« Au revoir Espagne. Au revoir ville de Madrid ! » s’est exclamé le pape. « Reste ! » ont scandé les fidèles. « Que Dieu vous bénisse ! » a poursuivi Jean-Paul II. La foule a alors entonné la chanson « Adiós con el corazón » (au revoir avec le cœur).

Après la célébration, le pape s’est dirigé vers la Nonciature Apostolique où il a déjeuné en compagnie des cardinaux espagnols, des membres du Comité Exécutif de la Conférence Episcopale espagnole et des cardinaux et évêques de la suite papale.

A 17.00 le pape a rencontré le Roi Juan Carlos I et la Reine Sofía à la Nonciature. Il s’est ensuite rendu à l’aéroport de Madrid-Barajas pour un départ prévu à 18.45.