Le pape prie avec les moniales camaldules de Rome

"Journée pour la vie contemplative", vendredi 21 novembre

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 664 clics

A la veille de la clôture de l’Année de la foi (11 octobre 2012 - 24 novembre 2013), le pape se rendra chez les moniales camaldules de Rome, jeudi prochain, 21 novembre.

Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr José Octavio Ruiz Arenas, secrétaire du dicastère et Mgr Graham Bell, sous-secrétaire, ont présenté les derniers événements de l’Année de la foi ce 18 novembre 2013, au Vatican.

Parmi ces évènements, la "Journée pour la vie contemplative", une journée dédiée "aux personnes qui ont fait le choix d’une vie cloîtrée, pour se consacrer de manière privilégiée à la prière et à la contemplation".

Pour marquer cette Journée, le pape François se rendra au monastère des Camaldules sur la colline de l’Aventin, jeudi, à 16h45. Il priera les vêpres qui seront suivies d’un temps d’adoration eucharistique. Puis le pape rencontrera la communauté en privé.

Mgr Fisichella a souligné la symbolique du lieu : « c’est justement sur l’Aventin que l’on trouve les premières traces de vie monastique féminine à Rome ». En outre, « depuis le concile Vatican II, les moniales ont révisé leur règle en cherchant à revenir aux origines de leur charisme », a-t-il ajouté.

Ces dernières années, elles ont notamment « ouvert leur monastère au partage de la "lectio divina" et du repas des pauvres, une aide qui rejoint la double exigence de la foi : faire découvrir la richesse de la Parole de Dieu et partager son repas avec celui qui n’a rien à manger ».

Pour l’archevêque, cette visite indiquera la mission des chrétiens après l’Année de la foi : « construire des ‘écoles de prière’ qui attestent la spécificité de la rencontre avec le Christ » et « faire de son témoignage un service envers ceux qui sont marginalisés, faibles, pauvres dans leur corps ou dans leur esprit ».

« Le 21 novembre coïncide avec l’anniversaire de l’entrée dans ce monastère de sœur Nazarena, la dernière recluse qui ait vécu entre ces murs », a aussi indiqué Mgr Fisichella : « entrée dans le monastère le 21 novembre 1945, elle a consacré toute sa vie à la prière et à la pénitence. Elle se nourrissait uniquement de pain et d’eau, dormait sur une simple paillasse surmontée d’un crucifix et son témoignage de sainteté est resté un souvenir vivant entre ces murs ».

Les moniales offriront au pape un recueil des Lettres que sœur Nazarena écrivait à son père spirituel, qui révèlent une foi forte et une vie dépensée pour l’Église.

L'ordre camaldule est une branche de l'ordre bénédictin, fondée par saint Romulald à Camaldoli (Toscane), en 1012. Les camaldules allient la vie commune de travail et de l'office à la vie éméritique. Moines et moniales portent un habit blanc.

Avec Hélène Ginabat pour la traduction