Le pape remercie la police italienne chargée de sa sécurité

Rencontre avec l'Inspectorat de la sécurité publique

Rome, (Zenit.org) Pape François | 424 clics

« Je vous remercie pour votre service, en particulier celui que vous accomplissez sur la place Saint Pierre : dans le froid ou la chaleur, la pluie ou le vent, toujours… Cela compte beaucoup », déclare le pape François à la police italienne chargée de veiller à sa sécurité.

Le pape a reçu les dirigeants, les fonctionnaires et les agents de l’Inspectorat de la sécurité publique auprès du Vatican, pour l’échange des vœux de nouvel an, ce 20 janvier 2014.

L’Inspectorat est chargé de veiller à la sécurité du pape et des bâtiments du Saint-Siège, au nom de l’Etat italien. Les policiers de ce département sont présents notamment sur la place Saint-Pierre et assurent le contrôle pour entrer dans la basilique, sous les colonnades du Bernin.

Discours du pape François

Monsieur le chef de la Police,
Messieurs,
Chers fonctionnaires et agents,

Je vous souhaite la bienvenue et j’adresse à chacun de vous un salut cordial, que j’étends à vos familles et à tous ceux qui vous sont chers. Je remercie le dirigeant général pour les paroles aimables qu’il m’a adressées en votre nom et au nom des membres de l’Inspectorat de la sécurité publique auprès du Vatican. Cette rencontre traditionnelle, qui est pour moi la première, m’offre l’occasion de vous exprimer ma gratitude pour votre service, en particulier celui que vous accomplissez sur la place Saint Pierre : dans le froid ou la chaleur, la pluie ou le vent, toujours… Cela compte beaucoup ! Nous sommes tous conscients de la nécessité d’agir en permanence pour protéger le caractère particulier de ce lieu singulier, pour préserver cet espace sacré et universel. Et cela requiert une vigilance discrète mais attentive. En effet, sur la place Saint Pierre, les gens sont sereins, ils se déplacent tranquillement et goûtent la paix. Et c’est aussi grâce à vous qui veillez sur l’ordre public.

Je pense encore à votre engagement dans les moments de plus grande affluence de fidèles qui viennent du monde entier pour rencontrer le pape, prier près de la tombe de saint Pierre et de celle de ses successeurs, en particulier Jean XXIII et Jean-Paul II.

Votre travail exige une préparation technique et professionnelle, ainsi qu’une vigilance attentive, de la gentillesse et du dévouement. Les pèlerins et les touristes, de même que les personnes qui travaillent dans les différents bureaux du Saint-Siège, savent qu’ils peuvent compter sur votre aide cordiale.

Je vous remercie spécialement pour votre action efficace dans les jours qui ont précédé le conclave, à la suite de la renonciation du pape Benoît. Je profite de cette rencontre pour renouveler mes remerciements les plus sincères, les miens et ceux de mes collaborateurs, à tous ceux d’entre vous qui, en cette circonstance, ont apporté leur contribution pour que tout se déroule dans l’ordre et le calme.

Et je voudrais aussi formuler le vœu que cette période que vous passez au service du Vatican soit pour chacun de vous une occasion de grandir dans la foi. La foi est le trésor le plus précieux que vos familles vous aient confié et que vous soyez appelés à transmettre à vos enfants. Il est important de redécouvrir le message de l’Évangile et de l’accueillir en profondeur dans notre conscience et dans le concret de notre vie quotidienne, pour témoigner avec courage de l’amour de Dieu dans tous les milieux, y compris celui du travail.

Je vous confie tous à la Vierge Marie, notre Mère attentionnée, pour qu’elle protège chacun de vous, vos familles et votre travail. Je vous demande, s’il vous plaît, de prier pour moi – j’en ai besoin – et je vous bénis de tout cœur.

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat