Le pape souligne l'actualité du témoignage des saints Cyrille et Méthode

Il reçoit le président de l'ancienne République yougoslave de Macédoine

| 1389 clics

ROME, Lundi 23 mai 2011 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a souligné ce matin l'actualité du témoignage des saints Cyrille et Méthode, en recevant le président de l'ancienne République yougoslave de Macédoine et la délégation qui l'accompagnait. Le désir des deux frères était de rendre le message du Christ compréhensible à tous et de favoriser l'unité entre les traditions et les cultures.

Comme chaque année à l'occasion de la mémoire liturgique des saints Cyrille et Méthode, apôtres des slaves et co-patrons de l'Europe, le pape a reçu, en audiences séparées, une délégation de la République de Bulgarie, conduite par la présidente du parlement bulgare, et une délégation de l'ancienne République yougoslave de Macédoine, conduite par le président du pays, M. Gjorge Ivanov.

Les délégations ont ensuite été reçues par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'État et Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations du Saint-Siège avec les États.

« Le témoignage et l'enseignement des saints Cyrille et Méthode sont encore actuels aussi bien pour ceux qui sont au service de l'Évangile que pour ceux qui sont appelés à gouverner le sort des nations », a affirmé Benoît XVI à la délégation de l'ancienne république yougoslave de Macédoine.

« La vie de ces hommes fut entièrement consacrée à l'activité apostolique et l'intuition divine de rendre compréhensible et accessible le message de la Révélation aux populations fut un motif d'unité pour les traditions et cultures différentes », a-t-il ajouté.

Le pape a rappelé que les deux frères « ont annoncé l'Évangile au cœur de nombreuses difficultés mais toujours animés par une confiance inébranlable dans le Seigneur » et « par la passion de faire connaître l'Évangile du Christ ».

« En accueillant le dessein salvifique de Dieu, les peuples peuvent retrouver les fondements sur lesquels édifier les civilisations et les sociétés imprégnées de l'esprit de réconciliation et de coexistence pacifique », a souligné Benoît XVI.

Le pape estime qu'il « ne peut y avoir d'unité réelle sans le respect pour la dignité de toute personne humaine et de ses droits inaliénables. L'Évangile du Christ – saints Cyrille et Méthode l'avaient bien compris – est capable d'illuminer chaque domaine et dimension de l'expérience humaine pour la rendre pleinement humaine. La Parole de Dieu appelle sans cesse à la conversion du cœur, afin que toute décision, tout choix soit purifiés d'intérêts égoïstes ».

« Et c'est justement de cette conversion permanente à Dieu que l'on peut faire naître une humanité nouvelle », a souligné le pape.

La tombe de saint Cyrille se trouve à Rome, en la basilique Saint-Clément de la via Labicana, non loin du Colisée. Son frère, Méthode, repose dans les environs de Velehrad, en République tchèque.

Gisèle Plantec