Le pape très préoccupé par la situation en RDC

Appel au rétablissement de la convivialité fraternelle

| 1344 clics

Anne Kurian

ROME, dimanche 30 septembre 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI suit avec « préoccupation » les évènements touchant la population de l’Est de la République démocratique du Congo et appelle au rétablissement de la « cohabitation fraternelle », ce 30 septembre 2012.

Le pape a en effet adressé cet appel lors de la prière de l’angélus, qu’il présidait entouré de visiteurs du monde entier, du balcon de la cour intérieure de sa résidence de Castelgandolfo, au sud de Rome.

Au terme de la prière, Benoît XVI a exprimé sa « préoccupation » pour la situation de la population dans la région du Kivu, à l’Est du Congo. La région est en effet la proie, depuis plusieurs mois, d’affrontements entre groupes armés, notamment soutenus de pays voisins.

Le pape a assuré de sa proximité envers les « réfugiés, les femmes et les enfants, qui à cause des conflits armés persistants subissent des souffrances, des violences et de profonds désagréments ».

Enfin, il a appelé à trouver « des voies pacifiques de dialogue et de protection de tant d’innocents » afin que « revienne au plus vite la paix » et que soit « rétablie la cohabitation fraternelle » dans cette population et dans la région entière.

Cette crise est actuellement l’objet de discussions aux Nations Unies, avec notamment une rencontre à huis clos entre Paul Kagame, président rwandais et Joseph Kabila, président congolais, qui a eu le 27 septembre au siège de l'ONU à New-York.

Le 18 septembre dernier, l’Association des Conférences épiscopales de l’Afrique centrale (ACEAC) avait lancé un appel aux dirigeants à « prendre des initiatives de dialogue » (cf. Zenit du 24 septembre 2012).