Le pape vit « pour rendre Dieu présent dans le monde »

Confidence de Benoît XVI sur la façon dont il vit les épreuves

| 1785 clics

ROME, Jeudi 13 mai 2010 (ZENIT.org) - Le pape ne vit pas « pour lui-même » mais « pour rendre Dieu présent dans le monde », a déclaré Benoît XVI dans un message aux évêques du Portugal qu'il a rencontrés ce soir à Fatima. Il leur a fait confidence de la façon dont il vit les épreuves de son ministère.

Le pape se réjouit de les rencontrer à Fatima qu'il considère comme « le cœur spirituel du Portugal », un sanctuaire « où une foule de pèlerins provenant des endroits les plus variés de la terre, cherchent à retrouver ou à renforcer en eux-mêmes la certitude du Ciel ».

Le pape se considère comme l'un d'eux, poussé par un devoir de gratitude : « Parmi eux, se trouve le Successeur de Pierre qui est venu de Rome en réponse aux invitations répétées qu'il a reçues et poussé par un devoir de reconnaissance à la Vierge Marie ».

« En effet, a expliqué le pape, celle-ci a transmis ici même, aux voyants et aux pèlerins, un amour intense pour le Saint-Père, qui a fructifié dans la prière fervente d'une multitude de personnes guidées par Jésus : Pierre, « j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne sombre pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères » (Lc 22, 32) ».

Mais le pape fait aussi cette confidence sur sa façon de vivre les épreuves de son ministère : « Comme vous l'entendez, le Pape a besoin de s'ouvrir toujours davantage au mystère de la Croix, en l'embrassant comme l'unique espérance et le chemin ultime pour gagner et réunir dans le Crucifié tous ses frères et sœurs en humanité. Obéissant à la Parole de Dieu, il est appelé à vivre non pas pour lui-même mais pour rendre Dieu présent dans le monde ».

« Je suis réconforté, a ajouté le pape, par la détermination avec laquelle vous aussi, vous me suivez de près sans rien craindre d'autre que la perte du salut éternel de votre peuple, comme le démontrent bien les paroles par lesquelles Mgr Jorge Ortiga a voulu saluer ma venue parmi vous et témoigner de l'inconditionnelle fidélité des Évêques du Portugal au Successeur de Pierre. Je vous remercie de tout cœur. Merci aussi pour tout le dévouement avec lequel vous avez organisé ma Visite ».

Le pape a exprimé sa prière pour le Portugal en soulignant l'exigence de formation des laïcs « libres » : « Que Dieu vous récompense, en répandant en abondance l'Esprit-Saint sur vous et sur vos diocèses, afin que vous puissiez, d'un seul cœur et d'une seule âme, porter à terme l'objectif pastoral que vous vous êtes fixé, c'est-à-dire celui d'offrir à chaque fidèle une initiation chrétienne exigeante et séduisante, qui transmette l'intégrité de la foi et de la spiritualité, enracinée dans l'Évangile et capable de former des fidèles agissants et libres dans la vie publique ».

Anita S. Bourdin