Le pape voit dans le chant choral une éducation à la vie et à la paix

Concert de chœurs alpins, en son honneur

| 1351 clics

hROME, Dimanche 22 juillet 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI considère que le chant choral est une véritable éducation à la vie et à la paix.



Vendredi soir, un concert de chœurs alpins a été donné en son honneur au château de Mirabello, à Lorenzago di Cadore.

« L’éducation au chant, à chanter en chœur, n’est pas seulement un exercice de l’ouïe extérieure et de la voix ; c’est également une éducation de l’ouïe intérieure, de l’ouïe du cœur, un exercice et une éducation à la vie et à la paix », a-t-il déclaré, en improvisant.

« Chanter ensemble, en chœur, et tous les chœurs ensemble, a-t-il ajouté, exige une attention à l’autre, une attention au compositeur, une attention au chef de chœur, une attention à cet ensemble que nous appelons musique et culture, et, ainsi, chanter en chœur est une éducation à la vie, une éducation à la paix, une manière de cheminer ensemble ».

Sept formations musicales du Cadore ont pris part à ce concert offert par l’évêque de Belluno-Feltre, Mgr Giuseppe Andrich.

Avant le concert, Mgr Andrich a évoqué la première guerre mondiale, qui a sévi également dans les Dolomites.

Le pape a également fait référence à cette période dramatique, « lorsque cette montagne était une barrière, un théâtre de guerre terrible et cruel », qu’il a évoquée à nouveau ce matin avant la prière de l’Angélus.

« Rendons grâce au Seigneur parce que l’Europe vit maintenant en paix et faisons tout ce qui est en notre pouvoir afin que la paix grandisse en chacun, et dans le monde. Je suis certain que cette belle musique est précisément un engagement pour la paix et une aide pour vivre en paix ».