Le parlement américain interdit le clonage humain

La proposition avait reçu le soutien du président Bush

| 271 clics

ROME, mercredi 1er août 2001 (ZENIT.org) – La Chambre des représentants des Etats-Unis a approuvé hier après-midi une loi interdisant le clonage humain, aussi bien à des fins reproductives que scientifiques, par 265 voix pour et 162 voix contre.



Un vote avait eu lieu quelques minutes auparavant, rejetant la possibilité d´autoriser le clonage de cellules humaines uniquement à des fins scientifiques (249 députés ont voté pour le rejet et 178 contre).

Ces deux décisions de la Chambre des représentants viennent soutenir la demande du président américain, George W. Bush. Lundi dernier, celui-ci a en effet exprimé son opposition "catégorique" au clonage d´êtres humains, aussi bien pour la reproduction que pour la recherche.

La loi approuvée hier avait été présentée devant la Chambre des représentants par le républicain de Floride, Dave Weldon. Des peines pouvant aller jusqu´à 10 ans de prison et une amende d´un million de dollars sont prévues en cas de non respect de cette loi.

Weldon a déclaré au cours de la défense de son projet de loi, que le meilleur moyen de prévenir le clonage est "de le stopper dès le commencement". Il s´est opposé à ceux qui proposent d´autoriser le clonage d´embryons humains à des fins scientifiques.