Le patriarche greco-orthodoxe d'Antioche, Yohanna X, au Vatican

Le pape invite à prier pour la paix en Syrie et au Moyen Orient

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 724 clics

Une délégation de l’Eglise grecque orthodoxe, conduite par le patriarche grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient, Yohanna X Yazigi, était ces jours-ci au Vatican. L’occasion pour le pape de renouveler son appel à prier pour la paix en Syrie et au Moyen Orient au cours de l’angélus dominical.

Lors de la messe qu’il a célébrée ce matin, 29 septembre 2013, place Saint-Pierre, pour la « Journée des catéchistes », le pape a salué chaleureusement le patriarche, au début de la célébration puis a échangé un geste de paix avec lui après la consécration.

Introduisant l’angélus, à la fin de la messe, le pape s’est à nouveau tourné vers ce « frère », invitant la foule à prier pour la paix au Moyen Orient : « J’adresse un salut particulier à mon frère Sa Béatitude Yohanna X, Patriarche grec orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient. Sa présence nous invite à prier encore une fois pour la paix en Syrie et au Moyen Orient. »

Le patriarche et sa délégation ont été reçus par le pape François lors d’une rencontre fraternelle, vendredi dernier, 27 septembre : « nous avons parlé de la présence des chrétiens au Moyen-Orient : c’est une question très importante en ce moment, parce que beaucoup quittent la Syrie, le Liban, pour d’autres pays. Nous ne pouvons pas accepter un Moyen Orient sans le visage du Christ », a expliqué le patriarche au micro de Radio Vatican.

Les échanges ont aussi porté sur l’unité des chrétiens : « j’ai exprimé tout mon amour fraternel à Sa Sainteté et tout l’amour de notre Eglise d’Antioche, de l’Eglise orthodoxe, envers l’Eglise catholique. Dans le dialogue entre les orthodoxes et l’Eglise catholique, nous voulons faire tout notre possible », a ajouté le patriarche.