Le patriarche Kirill de Moscou écrit à Benoît XVI

« Un nouvel essor » dans les relations

Rome, (Zenit.org) | 977 clics

« Durant les années de votre ministère, les relations entre nos Églises ont connu un nouvel essor », écrit le patriarche Kirill à Benoît XVI, espérant que ces « relations de confiance » continueront « à se développer sous votre successeur ».

Le patriarche orthodoxe de Moscou et de toute la Russie exprime au pape émérite ses « sentiments d’amour fraternel dans le Christ », dans un message daté du 1er mars 2013, publié sur le site internet du patriarcat de Moscou.

Evoquant son « chaleureux souvenir » de leurs rencontres, il lui rend hommage : « Nous avons toujours apprécié la position que vous n’avez cessé de défendre, votre intransigeance en matière de foi et votre stricte observance de la tradition vivante de l’Église… vous avez courageusement fait entendre votre voix pour défendre les idéaux évangéliques, l’éminente dignité de l’homme et sa vocation à la liberté face au péché. »

Message du patriarche Kirill à Benoît XVI

Sa Sainteté Benoît XVI, Pape émérite de Rome

Sainteté,

En ces jours si particuliers pour vous, j’aimerais Vous exprimer mes sentiments d’amour fraternel dans le Christ ainsi que toute mon estime.

Votre décision de quitter la chaire des évêques de Rome, que Vous avez annoncée avec humilité et simplicité le 11 février de l’année en cours, a touché les cœurs de millions de catholiques.

Nous avons toujours apprécié la position que vous n’avez cessé de défendre, votre intransigeance en matière de foi et votre stricte observance de la tradition vivante de l’Église. A une époque où l’idéologie de la permissivité et du relativisme moral tente d’évincer les valeurs morales de la vie quotidienne des gens, Vous avez courageusement fait entendre votre voix pour défendre les idéaux évangéliques, l’éminente dignité de l’homme et sa vocation à la liberté face au péché.

Nos rencontres avant Votre élection à la chaire romaine m’ont laissé un chaleureux souvenir. Durant les années de Votre ministère, les relations entre nos Églises qui portent la lourde responsabilité de témoigner au monde moderne du Christ crucifié et ressuscité, ont connu un nouvel essor. J’espère sincèrement que les relations de confiance entre orthodoxes et catholiques établies avec Votre active participation continueront à se développer sous votre successeur.

Veuillez agréer mes vœux cordiaux de bonne santé, de longues années de vie et d’aide d’en-haut dans Vos prières et Votre œuvre théologique.

« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse, vous qui croyez, de joie et de paix » (Rom 15, 13).

Avec toute mon affection dans le Seigneur,

+Kirill,

Patriarche de Moscou et de toute la Russie