Le patriarche latin de Jérusalem demande de mettre fin aux attentats-suicides

Toutes les communautés chrétiennes entament une campagne de prière pour la paix

| 281 clics

ROME, vendredi 16 août 2002 (ZENIT.org) – Samedi dernier, une délégation de responsables des Eglises chrétiennes, conduite par le patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, a demandé au leader spirituel du mouvement Hamas, Sheikh Ahmed Yassin, de mettre fin aux bombardements-suicides contre des cibles israéliennes.



Un employé du patriarcat, souhaitant garder l'anonymat, a précisé que par cette rencontre au domicile de Yassin, qui a duré deux heures, le patriarche souhaitait relancé le dialogue entre les responsables palestiniens pour que cessent les attentats.

Les patriarches et les responsables des Eglises, Communautés et Institutions à Jérusalem, ont par ailleurs lancé une campagne de prière pour la paix qui prévoit des rencontres quotidiennes dans différents lieux de culte de la ville, entre le 15 et le 18 août.

"L'image qui est présentée à nos enfants et à nos jeunes est celle d'un mépris total de la vie et de la dignité humaines, alors que les meurtres, les assassinats et la destruction des habitations se poursuivent", ont déclaré les responsables chrétiens dans un communiqué.

"Cela intensifie le désir de vengeance des deux côtés – israélien et palestinien – et encourage en même temps la haine au lieu du respect et de la compréhension mutuelle", ont-ils ajouté.

"Nous sommes convaincus que Dieu seul peut nous sauver tous de cette position intolérable et c'est pour cette raison que nous lançons un appel à tout notre peuple dans l'ensemble de ce pays, pour qu'il se joigne à nous et intensifie nos prières pour la paix, dans la justice et la réconciliation. Nous espérons que nos amis musulmans et juifs se sentiront capables de joindre leurs prières également".

La campagne de prière a commencé ce jeudi dans la Cathédrale arménienne de Saint Jacques. Ce vendredi la rencontre devait avoir lieu dans la Chapelle de l'Institut Œcuménique Tantur, route de Bethléem.