Le père du cardinal di Montezemolo parmi les victimes des Fosses ardéatines

| 1170 clics

ROME, Lundi 28 mars 2011 (ZENIT.org) - C'est accompagné du cardinal Cordero Lanza di Montezemolo que Benoît XVI s'est rendu, le 27 mars, aux Fosses ardéatines pour rendre hommage aux 335 victimes civils et militaires tuées par les nazis le 24 mars 1944. Le père du cardinal italien, le colonel Giuseppe Cordero Lanza di Montezemolo, faisait partie des victimes.

Sur Radio Vatican, le cardinal di Montezemolo a rappelé ce moment douloureux pour le jeune homme de 18 ans qu'il était alors. Cette visite de Benoît XVI « ne peut être qu'émouvante pour les proches de ceux qui ont été sacrifiés », a-t-il affirmé. « Je remercie le pape pour ce geste, rappelant que lui aussi - étant d'origine allemande - ne peut pas ne pas avoir de sentiments particuliers ».

Il faut continuer « à enseigner et à rappeler » cet événement historique, a insisté le prélat italien.

« Perdre son père n'est pas simplement une blessure, c'est une amputation. Une blessure peut se cicatriser, une amputation ne change rien. Et pour moi, comme pour toute ma famille, cela a été quelque chose de très douloureux », a-t-il confié. « Chaque année, le souvenir de cela n'a été rien d'autre que rappeler le sacrifice que mon père a fait ». Un sacrifice qu'il a voulu « en raison de sa foi dans la Patrie, dans les valeurs qu'il nous a transmises à travers ce geste », a-t-il expliqué.

Marine Soreau