Le Père Preca, fondateur pour enseigner et former des enseignants

L´évangélisation passe par la catéchèse

| 934 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 9 mai 2001 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous un résumé de notre biographie du P. Georges Preca, Prêtre et fondateur (1880-1962), publiée il y a quelques semaines. La vie du bienheureux P. Preca (don Giorgio, "Dun Gorg"!), manifeste combien l´évangélisation passe par la catéchèse, des jeunes et des adultes. Nous proposerons les autres biographies dans les jours à venir.



Enseigner et former des enseignants fut la mission de ce premier bienheureux de Malte. Né à La Valette, septième d´une famille de neuf enfants, Georges fut enfant maladif. A la veille de son ordination, il tomba même très sérieusement malade. Or, il se remit, - grâce à l´intercession de S. Joseph, dira-t-il - et il fut ordonné en 1906.

L´année suivante, il fonda la "Société de la doctrine chrétienne" (SDC). Il choisit pour devise cet acrostiche: M.U.S.E.U.M.: "Magister, Utinam Sequatur Evangelium Universus Mundus" - "Maître, puisse le monde entier suivre l´Evangile". Aujourd´hui, la SDC est présente au Soudan, au Kenya, au Pérou, à Londres et en Albanie.

Il se proposait d´apporter la Bible et la théologie jusqu´aux travailleurs laïcs, et voulait former des hommes et des femmes, à proclamer la Parole de Dieu. Les catéchistes célibataires se retrouvaient chaque jour pour une heure de formation permanente après avoir enseigné petits et grands.

Il écrivit quelque 150 publications et brochures, en Maltais. Il s´adonna au ministère de la réconciliation au confessionnal. Enfin, en 1950, il envoya les six premiers missionnaires en Australie.

La source de cette abondante activité était sa vie de prière intense. De son vivant, on a attribué des guérisons à son intercession.

Il est mort à St Venera (Malte) le 26 juillet 1962. Il repose à la maison mère à Blata l-Bajda.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site de la SDC: (sdcpreca.org)