Le Peuple de Dieu est un peuple de disciples missionnaires

2e catéchèse du pape François sur le baptême

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 682 clics

"Le peuple de Dieu est un peuple de disciples missionnaires": le pape François décrit ainsi le fruit du bapême, donnant en exemple la communauté chrétienne du Japon.

Le pape a en effet tenu place Saint-Pierre sa deuxième audience générale de l'année civile ce mercredi 15 janvier et il a donné une deuxième catéchèse sur le baptême, dans le cadre d'une nouvelle série de catéchèses sur les sacrements.

Le pape a donné en exemple les chrétiens du Japon, violemment persécutés au XVIIe s. et restés sans prêtres - tués ou expulsés - pendant 250 ans, vivant la foi dans la clandestinité.

Mais, a dit le pape, la communauté chrétienne japonaise n'a pas cessé de transmettre la foi, les parents ont continué à baptiser leurs enfants, au grand étonnement des premiers missionnaires revenus dans le Pays du soleil levant après plus de deux siècles: les chrétiens du Japon sont alors sortis des catacombes.

"Frères et sœurs, a dit le pape à l'adresse des francophones, le Baptême fait de nous des membres du Corps du Christ et il nous fait entrer dans le peuple de Dieu, un peuple en marche dans l’histoire. La grâce est transmise de génération en génération par le Baptême, à l’image d’un fleuve qui irrigue la terre et répand sur le monde la bénédiction de Dieu."

Le pape a insisté sur ces deux dimensions d'être disciples, à l'école du Christ, comme les évêques et le pape aussi, a-t-il dit "sinon, on ne fait pas le bien", et d'être missionnaire. On ne peut pas être missionnaire si l'on n'est pas auparavant et en même temps disciple, a insisté le pape en improvisant un passage de sa catéchèse en italien.

A l'adresse des francophones, il a poursuivi, en italien, avant d'être traduit par un de ses collaborateurs: "Le Peuple de Dieu est un peuple de disciples missionnaires ; tous dans l’Eglise nous sommes disciples, tous nous sommes missionnaires, chacun à la place que Dieu a voulue."

Puia le pape aussi a insisté sur le fait que le baptême non seulement fait des baptisés des membres du Christ mais les ouvre à la communion des personnes de la Sainte Trinité, et construit la communauté des croyants: "L’Evangélisation est un appel à la communion trinitaire, communion dont nous vivons déjà avec Dieu par l’action du Saint Esprit reçu au Baptême. Nous sommes une communauté de croyants dans laquelle chacun, malgré sa faiblesse est « canal » de la grâce pour les autres ; la dimension communautaire fait partie intégrante de la vie chrétienne et de l’Evangélisation."