Le président Mahmoud Abbas au Vatican

L’urgence d’une solution juste et durable

| 1525 clics

ROME, Vendredi 3 juin 2011 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège redit « l’urgence d’une solution juste et durable » au conflit israélo-palestinien et encourage « un esprit de coopération et d’ouverture à la réconciliation ».

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a été reçu ce matin par Benoît XVI au Vatican. Le président a également rencontré le cardinal-secrétaire d’Etat, Tarcisio Bertone, et le secrétaire pour les relations avec les Etats, MgrDominique Mamberti, indique un communiqué du Saint-Siège.

La même source indique comme thème central des conversations « la situation troublée en Terre Sainte », et en particulier « le besoin urgent de trouver une solution juste et durable au conflit israélo-palestinien qui soit capable d’assurer le respect des droits de tous et donc l’obtention des aspirations légitimes du peuple palestinien à un État indépendant ».

« Ainsi, on a répété, poursuit le communiqué, que l'État d’Israël et l'État palestinien doivent au plus tôt vivre en sécurité, en paix avec leurs voisins, et à l’intérieur de frontière internationalement reconnues ».

« C’est à l’intérieur de ce cadre, avec le soutien de la communauté internationale et dans un esprit de coopération et d’ouverture à la réconciliation, que la Terre Sainte commencera à connaître la paix », ajoute le communiqué.

Les entretiens ont également porté sur « la situation des chrétiens dans les Territoires palestiniens et au Moyen-Orient en général », soulignant leur « contribution irremplaçable à la construction de la société ».

Enfin, les deux parties ont exprimé leur espérance que le travail des délégations du Saint-Siège et de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) puisse porter du fruit en vue d’un Accord général entre les deux parties.

« Une rencontre d’une vingtaine de minutes, cordiale, amicale et informelle sur les dossiers cruciaux », souligne Radio Vatican.C’était la cinquième rencontre entre le pape et le présidentMahmoud Abbasdepuis le début du pontificat, la quatrième au Vatican.

La délégation palestinienne était composée de neuf personnes, dont le négociateur Saëb Erakat, membre du comité exécutif de l’OLP et Ziad al-Bandah, conseiller pour les affaires religieuses.

Mahmoud Abbas a offert au pape une icône dorée représentant la Vierge, et Benoît XVI un grand médaillon de bronze représentant la place Saint-Pierre.

Le président de l’Autorité palestinienne a effectué une visite à Rome dans le cadre des festivités du 2 juin, un déplacement qui lui a permis également de s’entretenir brièvement avec le président israélien Shimon Peres, au moment où la France a proposé d’accueillir une nouvelle conférence de paix au mois de juillet.

Des dirigeants du monde entier - plus de 80 délégations - ont en effet participé à la fête nationale de la République italienne jeudi à Rome, au moment où l’Italie fête le 150e anniversaire de son unité politique.

« Les négociations israélo-palestiniennes et la situation des chrétiens au Moyen-Orient figurent parmi les priorités du Saint-Siège », commente Radio Vatican qui rappelle que « les rapports entre le pape et Mahmoud Abbas sont qualifiés de cordiaux, fondés sur l’estime réciproque ».

« Selon les analystes, ajoute la même source, le président de l’Autorité palestinienne compte beaucoup sur l’influence morale du pape ».

Lors de leur entretien précédent, en octobre 2009, Benoît XVI et Mahmoud Abbas avaient déjà parlé de l’urgence d’une solution juste et durable, qui devrait recevoir le soutien de la communauté internationale. Et le Saint-Siège s’est plus d’une fois exprimé en faveur de la solution « deux peuples, deux États ».

« Benoît XVI a multiplié les appels en faveur de la fin des conflits et d’une convivialité pacifique au Moyen-Orient. Il suit par ailleurs avec la plus grande attention le sort de la minorité chrétienne de la région, poussée à l’exode par les difficultés économiques et, dans certains pays, par les discriminations et les attaques répétées », conclut Radio Vatican.