Le prix Robert Bresson décerné au cinéaste allemand Wim Wenders

Remis par Mgr Foley, représentant du Vatican au festival de Venise

| 294 clics

ROME, dimanche 12 septembre 2004 (ZENIT.org) - Le président du Conseil pontifical pour les Communications Sociales, l'archevêque John P. Foley, a remis ce mercredi le Prix Robert Bresson 2004 au cinéaste allemand Wim Wenders dans le cadre du Festival du cinéma de Venise.



Le Prix Robert Bresson a été institué par l'"Ente italiano dello Spettacolo", institution culturelle qui collabore dans certains domaines avec le Conseil pontifical pour les Communications sociales et le Conseil pontifical pour la culture, précise "Radio Vatican".

Lors de la remise du prix, Mgr Foley a expliqué que dans le cinéma de Wim Wenders "il y a de nombreux temps de méditation de haut niveau spirituel sur le sens de la vie, sur le mal, sur la mort, sur l'au-delà".

Le réalisateur allemand présentait jeudi au Festival de Venise, sa dernière œuvre intitulée : "La terre de l'abondance", une réflexion sur les Etats-Unis après le 11 septembre.

Mgr Foley estime qu'il est important de "reconnaître le rôle des réalisateurs de cinéma car ils peuvent toucher le cœur des gens".

"Le cinéma n'est pas seulement un divertissement, a-t-il ajouté dans des déclarations à Radio Vatican. Il peut aussi être une source de réflexion. Je crois que c'est ce que Wim Wenders a fait dans ses films : il a essayé d'être une occasion de réflexion".

"Il a obtenu une licence en théologie à l'Université de Fribourg (Suisse), a poursuivi le président du Conseil pour les Communications sociales. Il a donc une bonne formation théologique et ceci a profondément influencé son travail".

Wim Wenders a pour sa part reconnu lors de la cérémonie de remise du Prix, qu'il avait une grande admiration pour Robert Bresson, précisant que celui-ci avait réalisé ses films avec des "moyens pauvres". "Je crois que la pauvreté est l'un des "moyens" pour vivre le christianisme", a-t-il déclaré.