Le quotidien du Vatican se félicite de l’annulation de la dette de 18 pays pauvres

Après un accord conclu entre les Etats-Unis et la Grande Bretagne

| 1202 clics

ROME, lundi 13 juin 2005 (ZENIT.org) – Le quotidien du Vatican se félicite de l’accord conclu entre les Etats-Unis et la Grande Bretagne au cours d’une réunion du G-8, prévoyant l’effacement de la dette extérieure de 18 pays parmi les plus pauvres.



L’édition italienne de L’Osservatore Romano a consacré hier dimanche un long article à la rencontre entre les ministres des finances du G-8 et rappelle que Jean-Paul II avait présenté cet « objectif » à la communauté internationale, comme « un but de civilisation et de progrès ».

Le ministre de l’économie britannique, M. Gordon Brown, a annoncé samedi que le Groupe des 8 (les sept pays les plus industrialisés, plus la Russie) ont décidé d’effacer « cent pour cent » de la dette de 18 pays : le Bénin, la Bolivie, le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Ghana, La Guyane, le Honduras, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, le Nicaragua, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie.

« L’annulation de la dette extérieure des pays en voie de développement n’est plus un mirage », écrit L’Osservatore Romano.

Le ministre britannique a précisé que le montant total de la dette s’élève à plus de 40 milliards de dollars. Il a ajouté qu’un autre groupe, de 9 pays, bénéficiera à son tour de l’effacement de la dette, dans un délai de 12 à 18 mois. Le montant de la dette de ces pays est de 11 milliards de dollars.

Vient ensuite un autre groupe constitué de 11 nations meurtries par la guerre ou les conflits, auxquelles a été donnée la possibilité de bénéficier de cette annulation à condition qu’elles respectent les conditions prévues par le plan.

Le ministre de l’économie britannique a ajouté qu’il s’agit de l’accord « plus exhaustif » jamais conclu pour soulager la pauvreté mondiale.

Gordon Brown a annoncé la suppression de la dette au terme de la réunion qui s’est tenue à Londres du 10 au 11 juin, à laquelle ont participé les ministres de l’économie et des finances du G-8.

Cette réunion était une réunion préparatoire au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement qui se déroulera du 6 au 8 juillet à Gleneagles, en Ecosse.