Le renouveau spirituel et éthique, condition pour sortir de la crise

Pour Benoît XVI, chacun peut et doit coopérer

| 1163 clics

Anne Kurian

ROME, dimanche 13 mai 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI exhorte à un engagement personnel et volontaire pour un « renouveau spirituel et éthique », afin de sortir de la crise, notamment en Italie.

Le pape a prié le Regina Coeli au terme de la messe célébrée au parc du Prato à Arezzo, en Toscane, aux environs de 11h30, avec les quelque 30.000 personnes réunies pour l’accueillir en ce dimanche 13 mai. Contrairement à l’ordinaire, il n’a pas adressé de salutations en langues étrangères à l’issue de la prière mariale.

Avant la prière, Benoît XVI a exhorté à reprendre « avec une volonté ferme » la voie du « renouveau spirituel et éthique ». Cette voie seule, a-t-il insisté peut « conduire à une authentique amélioration de la vie sociale et civile »: « Chacun peut et doit coopérer », a-t-il ajouté.

Le pape a encouragé par ailleurs la communauté d’Arezzo et l’Italie entière à « résister à la tentation du découragement », en s’appuyant notamment sur la « grande tradition humaniste » de la région Toscane.

Pour les personnes qui se trouvent « en situation de grande nécessité », le pape a invité à se tourner vers Notre-Dame de la Consolation – vénérée en Toscane et dont l’effigie est exposée dans la cathédrale Saint-Donat d’Arezzo : « La très sainte Vierge, a-t-il souligné, veut toujours réconforter ses enfants au moment des grandes difficultés et souffrances ».