Le saint français sauvé par l'Italie

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 661 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Eugène de Mazenod(1782-1861), le saint évêque de Marseille et fondateur des Oblats de Marie immaculée canonisé par Jean-Paul II en 1995.

Les religieux ont été définis par le pape Pie XI comme "les spécialistes des missions difficiles": en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Afrique du Sud, à Ceylan ou parmi les esquimaux, soit 67 pays où se répartissent un millier de communautés, et cinq mille membres.

Ils se trouvent, disait pour sa part Pie XII "aux premiers postes dans la grande et sainte armée missionnaire", comptent une dizaine de martyrs : 22 d'entre eux ont été béatifiés en Espagne le 18 décembre 2011, année du 150e anniversaire de la mort de leur fondateur. Le procès de canonisation d'une dizaine d'autres Oblats est en cours.

Né à Aix, Eugène de Mazenod dut, au moment de la tourmente révolutionnaire, se réfugier avec sa famille en Italie: à Venise, d'abord, où il échappa miraculeusement à la noyade, puis jusqu'en Sicile, au fur et à mesure de l'avancée des troupes françaises dans la péninsule. 

Il sera ordonné prêtre en 1811 et fondera les Oblats en 1816. Il réorganisa le diocèse de Marseille, en tant que vicaire général puis comme évêque. Il fit construire la cathédrale et fonda une vingtaine de paroisses. A son initiative naquirent également de nombreuses associations caritatives.