Le saint prophète Osée, témoin de la fidélité du Dieu de miséricorde

L'un des douze "petits" prophètes

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 692 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire du saint prophète d'Israël, Osée (VIIIe s. av. J.-C.), témoin de la fidélité du Dieu de miséricorde, même lorsque son peuple se montre infidèle.

L'Eglise fête en effet ce prophète dont le nom veut dire en hébreu "a sauvé": "Dieu a sauvé". Il fait partie de douze "petits" prophètes dont les écrits sont moins abondants que ceux d'Isaïe, Jérémie, ou Ezéchiel.

Il était originaire du Royaume du Nord (Israël), et il a exercé son ministère autour de Samarie, et non au Sud, en Juda, autour de Jérusalem. Il est même le seul prophète originaire du Nord dont la Bible ait retenu un livre.

Son ministère a dû commencer autour du règne, prospère, de Jéroboam II (783-743 av. J.-C.), suivi par une période d'instabilité, d'intrigues à la cour royale, et par le réveil de l'Assyrie. Mais Osée ne semble pas avoir assisté à la prise de Samarie et à la chute du royaume du Nord (721).

Il était marié et avait trois enfants. Et ce n'est pas tant par ses paroles que par son mode de vie, souligne le martyrologe romain, qu'il a manifesté au peuple, face à ses infidélités, que le Seigneur était un Epoux toujours fidèle et miséricordieux.