Le Saint-Siège appelle à la dénucléarisation du monde

Mgr Migliore aux Nations unies

| 1023 clics

ROME, Vendredi 6 octobre 2006 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège appelle à la dénucléarisation du monde.



L’Observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à New York, Mgr Celestino Migliore, est intervenu dans ce sens hier, 5 octobre, lors de la 61e session de l'assemblée générale de l’ONU, consacrée au désarmement et à la sécurité internationale.

Mgr Migliore a rappelé « l'urgence » de faire avancer le dialogue à propos des armes nucléaires. « Ma délégation, a-t-il dit, partage l'opinion selon laquelle la communauté internationale » s’est engagée à la fois « par inertie et involontairement » sur un chemin qui mène à un monde où « le nombre des Etats se sentant obligés de se doter de telles armes, face à la menace grandissante du terrorisme nucléaire », ne cesse de grandir.

Le Saint-Siège a demandé à la fois « aux pays possédant officiellement » des armes nucléaires, ou ceux qui les possèdent « en secret » ainsi qu'aux gouvernements qui s’apprêtent à les acquérir, de « changer décisivement de cap ».

Le Saint-Siège, a poursuivi encore Mgr Migliore, « les encourage à mettre en route le désarmement nucléaire progressif et de manière concordée, en renonçant aux politiques dissuasives de la Guerre Froide et en développant un dialogue constructif visant à la négociation multilatérale ».

Mgr Migliore a également fait savoir que « le Saint-Siège profite de l'occasion pour lancer un nouvel appel à la communauté internationale afin qu'elle fixe une procédure obligatoire de régulation du commerce des armes conventionnelles de tout type, et de la « traçabilité » technologique de leur production ».