Le Saint-Siège renforce son dispositif contre les crimes financiers

Un nouveau consultant « anti-blanchiment »

| 988 clics

A. Bourdin

ROME, 11 septembre 2012 (ZENIT.org) –  Un expert international contre le blanchiment d’argent et les activités de financement du terrorisme (AML/CFT) travaillera pour le Vatican, a expliqué le P. Federico Lombardi, s. j., directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Selon Radio Vatican, cette décision s’inscrit dans le cadre du rapport Moneyval sur le Vatican et le Saint-Siège, publié en juillet dernier, de façon à redoubler d’efforts pour « répondre aux recommandations du rapport » et à rechercher encore plus efficacement « la transparence et la fiabilité financière, en contribuant plus efficacement à la lutte contre le blanchiment ».

M. Rene Bruelhart est âgé de 40 ans, c’est un juriste de Fribourg, en Suisse. Il a été pendant 8 ans directeur de l’Unité d’intelligence financière du Lichtenstein (FIU). En tant que tel, il a été aussi en 2010 vice-président du Groupe Egmont, le réseau global de la FIU, précise Radio Vatican.

Il a commencé en septembre comme consultant auprès du Saint-Siège. Son rôle consiste à assister le Saint-Siège pour renforcer son dispositif contre les crimes financiers. Elle est basée sur l’engagement clair du Saint-Siège à affronter efficacement ces questions.