Le sculpteur et le prêtre, Touret et Lustiger, "au miroir d'une amitié"

Film de Grzegorz Tomczak, lundi 2 décembre (KTO)

Paris, (Zenit.org) Rédaction | 502 clics

L’un est sculpteur, l’autre prêtre. Trente ans d’amitié. Aux différentes époques de sa vie sacerdotale, de l’aumônerie de la Sorbonne à l’archevêché de Paris, le Père Lustiger demande à Jean Touret sculptures, retables, objets liturgiques et aménagements des lieux de culte, dont l’autel de la cathédrale Notre Dame à Paris.

Jean-Marie Lustiger disait: « J’ai retrouvé en lui un homme qui s’était avancé en traverse par rapport à ce qui était mes propres questions au sujet de l’artIl voulait aider avec ses bouts de bois, avec ses plaques de tôle, de zinc, de cuivre, à montrer dans le visible l’invisible. C’était un homme spirituel, un homme de Dieu. Il vivait dans l’eschatologie réalisée. »

Grzegorz Tomczak, voisin et ami de Jean Touret venait souvent le visiter. Il l’a écouté, regardé, filmé. De cette intimité, un premier film est né en 2001, " Présences de Jean Touret ". Témoin de la force et de la fécondité de la relation Touret-Lustiger, il nourrissait le désir de réaliser un nouveau film. Consulté, le cardinal Lustiger l’avait encouragé dans ce projet.

Ce documentaire permet de goûter la portée de l’amitié entre Jean Touret et Jean-Marie Lustiger, miroirs réfléchissant le Tout Autre.

Documentaire coproduit par KTO et Stella Productions. 52 minutes.
Première diffusion sur KTO le 2 décembre 2013, à 20h40.
Rediffusions : le mardi 3 décembre à 9h25 et 0h25, le jeudi 5 décembre à 14h10, le vendredi 6 décembre à 7h50 et 22h25, le lundi 9 décembre à 14h.