Le Secours Catholique fait le point sur la situation au Liban, à Gaza et en Cisjordanie

| 1200 clics

ROME, Mercredi 26 juillet 2006 (ZENIT.org) – La situation reste alarmante au Moyen Orient mais des produits de base essentiels ont toutefois pu être distribués à 75.000 familles, grâce à Caritas Liban.



Au Liban, les communications deviennent la cible des raids israéliens : les antennes de transmission commune à plusieurs télévisions et radios ainsi que celle des lignes téléphoniques dans les régions d'Adma et Sannine au Mont Liban, d'Ayto au Liban nord et Terbol dans la Bekaa, précise un communiqué du Secours Catholique. Six ponts au Liban nord ont été bombardés pour couper davantage le lien terrestre avec la Syrie. Le blocus s'intensifie sur les localités du Liban sud, isolant d'autant les civils (environ 35 000) livrés à eux-mêmes. L'approvisionnement, malgré l'intermédiaire de l'armée libanaise et de la Croix rouge internationale, rencontre de sérieuses difficultés.

Dès le déclenchement des bombardements, Caritas Liban avait mobilisé son personnel et ses bénévoles et les avait redéployés sur le terrain pour se concentrer sur les actions d'urgence d'aide aux déplacés, chacun dans sa région respective.

Des produits de base essentiels -- denrées alimentaires, kits d'hygiène et médicaments -- ont été distribués à environ 75 000 personnes. « Une solidarité sans pareille s'est manifestée de la part d'étudiants, de commerces, de familles... Des comités locaux de femmes sont formés pour soutenir notre action », signale Caritas Liban. « Notre pays est ravagé par la guerre, notre population est meurtrie par les agressions multiples, certes, mais notre foi est toujours grande que la solidarité internationale nous aidera à surmonter toutes les difficultés. »

Pour sa part le Secours Catholique a pu profiter d'un vol affrété par le Ministère des affaires étrangères le mercredi 19 juillet, et faire parvenir 200 matelas, 1 400 draps et 5 cantines de trousses de premiers soins, pour un montant de 10 000 euros, à destination de Caritas Liban. Cette contribution en nature s'ajoute à la contribution financière de 50 000 euros déjà débloquée.

A Gaza et en Cisjordanie, les incursions israéliennes continuent, assorties de destructions et de maintien de blocus. Caritas Jérusalem et l'Eglise poursuivent résolument leurs actions auprès des populations qui souffrent. Le Secours Catholique soutient financièrement la Caritas, 50 000 euros lui ont été adressés.

Pour financer les actions d'urgence de la Caritas en faveur de ces populations, les dons sont à envoyer avec la mention « Urgence Proche-Orient » au : Secours Catholique / Caritas France BP 455 Paris 7ème

Ou en ligne en cliquant sur : http://www.secours-catholique.asso.fr/nous_aider/donenligne.htm