Le sens de la virginité consacrée

Une fratrie pour l'amour de Dieu

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 605 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de la sainte soeur de saint Ambroise de Milan, sainte Marcelline, vierge (330-398), vénérée spécialement à Rome, lieu de sa consécration à Dieu dans la virginité perpétuelle.

Sœur aînée de saint Ambroise et de saint Satyre, elle regagna l'Italie, avec Ambroise, à la mort de leur père, qui avait été Préfet du prétoire de la Gaule transalpine.

C'est à Saint-Pierre de Rome qu'elle reçut le voile des vierges des mains du pape Libère, le jour de Noël 353. On honore toujours sa mémoire à Rome où sa maison est devenue un couvent.

Mais lorsqu'Ambroise devint évêque de Milan, elle le rejoignit. Pour encourager sa soeur dans sa vocation, Ambroise écrivit son traité sur la vie consacrée, De Virginibus.

Toute leur vie, ils entretinrent une correspondance assidue et ils s'épaulèrent mutuellement. Marcelline est la source principale de la biographie d'Ambroise par Paulin de Milan.