Le "style chrétien" : avec la croix, avec Jésus

Homélie du 6 mars 2014

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 637 clics

Le "style chrétien" se résume à ces mots : « pas sans la croix, pas sans Jésus ». C'est « un style d'humilité, de douceur ». Mais c'est aussi un style qui « donne la joie », explique le pape lors de la messe du 6 mars 2014, à Sainte-Marthe.

Le pape François a commenté l’Évangile du jour, où Jésus déclare : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive » (Lc 9,22-25) : « c'est le style chrétien ».

« La vie chrétienne ne peut se penser en dehors de cette route. Il y a toujours ce chemin que [Jésus] a suivi en premier : le chemin de l'humilité, le chemin de l’humiliation aussi, de l'anéantissement et puis de la résurrection. Le style chrétien, sans croix, n'est pas chrétien, et si la croix est une croix sans Jésus, elle n'est pas chrétienne. »

Le style chrétien se résume en ces mots : « pas sans la croix, pas sans Jésus. » C'est « un style d'humilité, de douceur, de docilité ». Mais c'est aussi un style qui « donne la joie » et qui rend « fécond », car « ce chemin de reniement de soi-même » sert à « donner la vie ».

« Il s'oppose au chemin de l’égoïsme, de l'attachement aux biens pour soi-même … Ce chemin est ouvert aux autres » ; il est « l'esprit de la générosité » pour « donner la vie aux autres, non à soi-même ».

Encourageant « chacun comme il peut » à suivre Jésus « avec le style de Jésus, pas avec le style du monde », le pape a assuré que « les autres joies ne sont pas fécondes ; elles pensent seulement à gagner le monde entier, mais à la fin perdre et ruiner sa vie ».

Il s'agit au contraire de suivre ce que recommande l'Imitation de Jésus-Christ : « Aimez à vivre inconnu et à n'être compté pour rien » (Livre I chapitre II).