Le Vatican aux côtés des malades du diabète

Appels de Benoît XVI et de Mgr Zimowski

| 1318 clics

ROME, mardi 15 novembre 2011 (ZENIT.org) – Prêter plus « d’attention » aux malades et « responsabiliser » l'opinion face au diabète, qui afflige aujourd’hui 346 millions de personnes dans le monde : c’est ce que souhaite le Saint-Siège qui a appelé, ce mardi 15 novembre, notamment le corps médical et les institutions nationales et supranationales engagés dans ce secteur, à persister dans leurs efforts de prévention et de communication, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète.

La Journée Mondiale du Diabète est célébrée dans le monde entier par les 190 associations membres de la Fédération Internationale du Diabète (FID) dans 150 pays, ainsi que par d'autres associations, des prestataires de soins de santé, et des personnes concernées par la question.

Appel de Benoît XVI


Le pape lui-même a lancé un appel dimanche, 13 novembre, après l’angélus en disant à propos de la Journée mondiale du diabète : « C’est une maladie chronique qui afflige de nombreuses personnes, même jeunes. Je prie pour tous ces frères et sœurs, et pour ceux qui partagent chaque jour leurs difficultés, ainsi que pour le personnel médical et les bénévoles qui les assistent ».

Il y une semaine, Mgr Zygmunt Zimowski a célébré une messe en la basilique Saint-Pierre, pour toutes les personnes souffrant du diabète, notamment en Italie. Il a maintenant voulu lancer « un appel et une prière », face à une maladie qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pourrait devenir la 7e principale cause de décès dans le monde d’ici 2030.

Dans son message, le président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé relève que la plupart des décès attribuables au diabète surviennent dans les pays à faible revenu, où la population « peut rarement avoir accès à la formation », indispensable en matière de prévention, ainsi qu’à « une alimentation et des soins adéquats » pour la combattre.

« Nous sommes conscients de la gravité de la conjoncture économique et financière mondiale mais demandons de considérer la valeur inestimable de la vie de chaque personne, de la dignité qui lui revient et de son droit à aspirer à une santé totale », souligne le conseil pontifical qui termine son message par une prière à Marie, Secours des malades, afin que toutes les personnes souffrant du diabète "puissent trouver soins et réconfort selon leurs besoins".

Le choix de la date


Cette année, la Journée de mobilisation contre le diabète revêt une importance singulière du fait de la célébration des 90 ans de la découverte de l’insuline qui a permis de sauver la vie de millions de diabétiques. Elle a pour mot d’ordre: « Agissez contre le diabète. Maintenant »

La Journée Mondiale du Diabète, organisée par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète. Elle a été lancée en 1991 comme réponse à la progression du diabète dans le monde. Depuis, elle a gagné en popularité et rassemble désormais des millions de personnes dans le monde entier : personnel médical, médias, personnes atteintes de diabète, et le grand public.

La Journée Mondiale du Diabète est célébrée chaque année le 14 Novembre. Cette date a été choisie car c’est l’anniversaire de Frederick Banting qui, avec Charles Best, a pour premier développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline, le 27 juillet 1921.


Isabelle Cousturié