Le Vatican se penche sur le New Age

Rencontre du 14 au 16 juin

| 878 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 14 juin 2004 (ZENIT.org) – Le Vatican se penche sur le New Age : une rencontre interdicastérielle de trois jours sur "Sectes et nouveaux mouvements religieux" est en effet organisée du 14 au 16 juin, pour faire le point sur les stratégies adoptées par les Eglises locales face à ce phénomène qui dépasse les frontières géographiques et culturelles.



Il s’agit d’évaluer la réception dans l’Eglise catholique du document intitulé "Jésus Christ porteur de l’Eau vive" publié le 3 février 2003 (Libreria Editrice Vaticana): une "réflexion chrétienne sur le New Age" élaborée par le conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux et le conseil de la Culture.

Mais le congrès permettra aussi, indique un communiqué, de présenter le fruit des réflexions de diocèses parvenues à Rome à ce sujet, en particulier en ce qui concerne le discernement des techniques psychologiques promues par le NA, et la confrontation entre NA et christianisme. Il s’agira enfin d’offrir des pistes pastorales aux diocèses.

Les dicastères représentés à cette rencontre sont la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, et les trois conseils pontificaux pour le Dialogue interreligieux, pour la Promotion de l’Unité des chrétiens, et de la Culture, aux côtés d’experts de différentes régions du monde indiqués par les différentes conférences épiscopales.

Mgr Pier Luigi Celata, secrétaire du conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, qui participe aux travaux explique au micro de Radio Vatican: "Le New Age est un mouvement, un ensemble d’idées, de techniques, de pratiques, très varié, qui présente de nombreuses facettes, et qui ne se prête pas à une définition précise et change également en fonction des régions où il est présent. On peut identifier dans ce mouvement complexe cette finalité: améliorer les conditions de vie à travers une pacification, une unification profonde entre l’être humain, les forces de la nature et tout le cosmos. Ces buts sont poursuivis à travers des techniques comme, par exemple, la méditation dite profonde, des techniques de thérapie, des techniques de qualité thérapeutique présumée de certains éléments de la nature, la technique de mise en valeur de capacités de l’esprit humain. C’est un phénomène qui justement pour cela est difficile à cerner, parce qu’il ne se présente pas à la fois sous tous ces différents aspects. Il se présente comme un mélange différent selon les régions et les cultures, mais il arrive à conditionner les personnes de façon très significative. En outre, certains voudraient voir des convergences entre ce que propose le New Age et le Christianisme, mais le christianisme authentique demeure incompatible avec le New Age".