Légère augmentation du nombre des catholiques dans le monde

Selon l'édition 2012 de l'Annuaire pontifical

| 2165 clics

Isabelle Cousturié

ROME, mardi 13 mars 2012 (ZENIT.org) – Bien que leur distribution varie beaucoup d'un continent à un autre, le nombre de catholiques baptisés dans le monde augmente légèrement, avec une hausse en Afrique et en Asie, mais un fléchissement en Europe et en Amérique.

L'édition 2012 de l'Annuaire pontifical a été présentée au pape Benoît XVI, samedi dernier 10 mars, par le cardinal Tarcisio Bertone, Secrétaire d’Etat, et par Mgr Angelo Becciu, substitut  à la Secrétairerie d’Etat pour les affaires générales.

Selon les nouvelles statistiques, qui remontent à 2010, le nombre des catholiques est passé en un an de 1.181 millions à 1.196 millions  (+ 1,3%) sur toute la planète, ce qui représente 17,5% de la population mondiale.

En Amérique du Sud, le nombre de catholiques a cependant fléchi, passant de 28, 54 % à 28, 34 %. De même en Europe, passant de 24, 05 % à 23, 83%. Il a par contre augmenté en Afrique, passant de 15,15 % à 15, 55 %, et en Asie du sud-est, passant de 10, 47 % à 10, 87 %.

Parmi les nouveautés, on enregistre en 2011 la création de 8 diocèses. Un archidiocèse et 8 diocèses ont été élevés au rang de siège métropolitain, tandis qu'une prélature, un vicariat et une préfecture ont été transformés en diocèses, et une mission sui iuris en préfecture apostolique.

Parallèlement, de 2009 à 2010, le nombre des évêques est passé de 5.065 à 5.104 (+ 0, 77 %), avec 16 nouveaux évêques en Afrique, 15 en Amérique, 12 en Asie. Ils sont par contre passés de 1.607 à 1.606 en Europe et de 132 à 129 en Océanie.

La tendance à la croissance du clergé engagée en 2000 se poursuit : on comptait en 2010 412.236 prêtres (277.009 diocésains et 135.227 religieux), contre 410.593 en 2009. L'augmentation du nombre de prêtres est de 1.695 en Asie, 765 en Afrique, 52 en Océanie, 42 en Amérique. L'Europe a perdu  905 prêtres.

Quant aux diacres permanents, ils ont globalement augmenté de 3, 7 %, passant de 38.155 en 2009 à 38.155 en 2010, avec 64, 3 % en Amérique du nord et 33, 2 % en Europe.

Et la diminution des religieux non prêtres semble enrayée, avec 54.665 en 2010 contre 54.229 l'année précédente  (- 3, 5 % en Amérique du sud, - 0, 9 % en Amérique du nord, stationnaire en Europe, + 4, 1 % en Asie et + 3, 1 % en Afrique). Le nombre des religieuses fléchit encore, mais reste supérieur à 720.000: leur nombre passe en effet de 729.371 en 2009 à 721.935 en 2010 (- 2, 9 % en Europe, - 2, 6 % en Océanie, - 1, 6 % en Amérique, pour + 2 % en Asie).

Enfin, le nombre des étudiants en philosophie et théologie dans les séminaires diocésains ou religieux est en hausse constante durant ces 5 dernières années. Dans l’ensemble, il a augmenté de 4%, passant de 114.439 en 2005, à 118.990 en 2010.

En diminution en Europe (-10,4%) et en Amérique (-1,1%), les grands séminaristes augmentent en Afrique (+14,2%), en Asie (+13,0%) et en Océanie (+12,3%).

Les auteurs de ce nouvel annuaire sont Mgr Vittorio Formenti, chef du bureau central des statistiques de l’Eglise, et le Prof. Enrico Nenna, avec le soutien de plusieurs collaborateurs. L’ouvrage, édité par Libreria éditrice Vaticana (LEV), sortira la semaine prochaine en librairie. Il  a été présenté en même temps que l’Annuarium Statisticum Ecclesiae, réalisé par le même bureau.