Les Archives secrètes du Vatican exposées au Capitole

Bientôt, des documents choc sur le massacre des Arméniens

| 2222 clics

ROME, Mardi 5 juillet 2011 (ZENIT.org)–Les Archives secrètes du Vatican feront l’objet d’une exposition aux Musées du Capitole en février 2012 : « Lux in Arcana, la lumière sur les secrets ». Pour le pontificat de Pie XII il faudra encore 3 ou 4 ans de travail avant de les ouvrir aux chercheurs. Mais bientôt, le Vatican publiera des documents choc sur le massacre des Arméniens.

L’exposition a été présentée ce matin au Vatican par le cardinal secrétaire d’EtatTarcisio Bertone, le cardinal archiviste bibliothécaire, Raffaele Farina, Mgr Sergio Pagano, préfet des Archives du Vatican, M. Giovanni Alemanno, maire de Rome, M. Dino Gasperini, assesseur communal pour les politiques culturelles, et M. Umberto Broccoli, surintendant pour les biens culturels de Rome.

Une centaine de documents des Archives secrètes du Vatican, allant du VIIIe au XXe siècle y seront exposés, dont, par exemple, la Lettre des membres du Parlement anglais à Clément VII à propos du mariage d’Henri VIII (1530), les Actes du procès contre Galilée (XVIIe s.), la Bulle sur la déposition de Frédéric II, des documents de la période de la seconde guerre mondiale.

Lors de la présentation de l’événement à la presse,le cardinal Bertone a d'abord souligné l’importance de l’organisation de l’exposition en-dehors du Vatican, au Capitole, au coeur de Rome. Il y voit le symbole de la rencontre entre les Archives vaticanes et les institutions culturelles romaines.

Le cardinal Farina a précisé que les documents pontificaux et autres documents anciens de la vie de l'Eglise qui y sont présentés sortent pour la première fois du Vatican pour être vus au Capitole, lieu traditionnel du gouvernement de la ville éternelle.

Mgr Pagano a fait observer que l'exposition entend jeter la lumière sur une « vénérable institution et son activité », d'où le titre de l’exposition : « Lumière sur les secrets », « Lux in Arcana ».

« C'est la première fois qu'un large public pourra avoir une vue d'ensemble sur le contenu des Archives du Vatican, mais aussi prendre connaissance de la nature de ce fonds et du service que l'institution rend depuis des siècles au Saint-Siège et au monde de la culture », a-t-il précisé.

Mgr Pagano a fait deux annonces. Tout d’abord qu’il faudrait encore environ quatre ans pour publier des documents « scoops » sur le pontificat de Pie XII et la façon dont le pape Pacelli a réagi à l’horreur de la Shoah.

Il a aussi annoncé la publication d’un recueil de documents et de témoignages sur le massacre des Arméniens à la fin de la première guerre mondiale en Turquie, et sur les atrocités commises sur les femmes enceintes.

Pour le maire de Rome, M. Alemanno, la Ville éternelle, à la fois capitale de l’Italie et siège du pape, est fière d'accueillir une exposition qui renforce le lien entre la ville civile et la ville religieuse ». Il y voit aussi « un acte courageux » par lequel le Saint-Siège présente « des documents historiques jamais sortis du Vatican ».

« ‘Lux in Arcana’ permet de raconter aux Romains et aux pèlerins une aventure extraordinaire », a conclu le maire de la Ville éternelle.