« Les cadeaux de Noël évoquent le cadeau par excellence » : le Fils de Dieu

Message de Benoît XVI aux universitaires romains

| 1593 clics

ROME, Vendredi 15 décembre 2006 (ZENIT.org) – « Les cadeaux de Noël évoquent le cadeau par excellence que le Fils de Dieu nous fit par son incarnation », a souligné le pape Benoît XVI, à l’issue de la messe des universitaires romains, célébrée par le cardinal vicaire Camillo Ruini, en préparation à la fête de Noël. Le pape soulignait l’aspect « eucharistique » de ce don.



Benoît XVI a également souligné que l’icône de Marie « Trône de la Sagesse » passe d’université en université : les jeunes Bulgares la remettaient aux jeunes d’Albanie.

« Les cadeaux de Noël évoquent le cadeau par excellence que le Fils de Dieu nous a fait par son incarnation », a souligné le pape, avant d’ajouter que « Noël est le jour où Dieu s'est offert à l'humanité, un don parfait qui se perpétue dans l'Eucharistie ».

« Le mystère eucharistique constitue le principal point de convergence des différents aspects de la vie chrétienne, notamment de la recherche intellectuelle », a précisé le pape.

« L'Eucharistie alimente celui qui s'en nourrit assidûment, créant une unité féconde entre contemplation et action », a-t-il fait observer.

Car, ajoutait le pape, celui qui est adoré à Noël dans la crèche est le même Seigneur que l’Eglise adore « dans l'Eucharistie », « nourriture spirituelle pour transformer le monde de l'intérieur, depuis le cœur même de l'homme ».

Evoquant l’image de « Marie Trône de la Sagesse » qui passe d’université en université, le pape soulignait que Marie a été « la première à admirer l'humanité du Verbe incarné, l'humanité de la Sagesse divine ».

Et dans son Enfant, « elle reconnut en effet le visage humain de Dieu au point que la Sagesse du Fils se grave dans l'esprit et le cœur de la Mère ».

C’est ainsi que Marie devint le « Trône de la Sagesse », un « titre par lequel Marie est tout particulièrement vénérée dans le milieu universitaire romain », faisait observer le pape.