Les canonisations conjointes de Jean XXIII et Jean-Paul II, joie du pape François

Message aux habitants de Bergame (texte intégral)

Rome, (Zenit.org) Pape François | 594 clics

"Le renouveau voulu par le concile œcuménique Vatican II a ouvert la voie, et c’est une joie particulière que la canonisation du pape Roncalli ait lieu en même temps que celle du bienheureux Jean-Paul II qui a mis en œuvre ce renouveau au cours de son long pontificat", déclare le pape François.

Le pape François a adressé ce Message aux habitants de Bergame, le diocèse natal de Jean XXIII, à l’occasion de sa canonisation.

A.B.

Message du pape François

Chers amis bergamasques,

À l’approche du jour de la canonisation du bienheureux Jean XXIII, j’ai ressenti le désir d’adresser ces salutations à votre évêque François, aux prêtres, aux religieux et religieuses et aux fidèles laïcs du diocèse de Bergame, mais aussi à ceux qui n’appartiennent pas à l’Église et à toute la communauté civile bergamasque.

Je sais combien vous aimez le pape Jean, et combien il aimait sa terre. Depuis le jour de son élection au pontificat, les noms de Bergame et de Sotto il Monte sont devenus familiers dans le monde entier et aujourd’hui encore, à plus de cinquante ans de distance, ils sont associés à son visage souriant et à sa tendresse paternelle.

Je vous invite à remercier Dieu pour le grand don qu’a été sa sainteté pour l’Église universelle et je vous encourage à conserver la mémoire du terrain dans lequel elle a germé : un terrain fait d’une foi profonde vécue dans le quotidien, de familles pauvres mais unies par l’amour du Seigneur, de communautés capables de partager dans la simplicité.

Certes, le monde a changé depuis et les défis pour la mission de la communauté chrétienne sont nouveaux eux aussi. Toutefois, cet héritage peut inspirer aujourd’hui encore une Église appelée à vivre la joie douce et réconfortante d’évangéliser, à se faire compagnon de route de tous les hommes, la « fontaine du village » à laquelle chacun peut puiser l’eau fraîche de l’Évangile. Le renouveau voulu par le concile œcuménique Vatican II a ouvert la voie, et c’est une joie particulière que la canonisation du pape Roncalli ait lieu en même temps que celle du bienheureux Jean-Paul II qui a mis en œuvre ce renouveau au cours de son long pontificat.

Je suis certain que la société civile pourra elle aussi toujours trouver une inspiration dans la vie du pape bergamasque et dans l’environnement qu’il a créé, en cherchant de nouvelles modalités adaptées aux temps pour édifier une coexistence fondée sur les valeurs pérennes de la fraternité et de la solidarité.

Chers frères et sœurs, je confie mon message à l’ « Écho de Bergame », dont le jeune prêtre Don Angelo Roncalli fut un collaborateur apprécié. Puis, lorsque le ministère l’a éloigné, il recevait toujours, à travers les pages de l’ « Écho », la voix et le souvenir de sa terre. Je vous demande de prier pour moi, et je vous assure de mon souvenir et de ma prière pour vous, en particulier pour les personnes qui souffrent, pour les malades – je pense à l’hôpital public que vous avez voulu dédier au Pape Jean – et pour le séminaire diocésain, si cher à son cœur. Je vous envoie à tous, dans l’atmosphère des fêtes de Pâques, la bénédiction apostolique.

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat