Les Carmes Déchaux organisent leur implantation au Sri Lanka

| 1232 clics

ROME, Dimanche 15 février 2009 (ZENIT.org) - Le Définitoire général des Carmes Déchaux (OCD) vient d'organiser l'implantation de l'Ordre au Sri Lanka.

Cette grande île de l'Océan indien couvre un territoire de 64.652 km² et compte 17.970. 000 habitants, dont 69% appartiennent à la religion hindoue, 8% au christianisme, et 7% professent la foi musulmane.

Selon un communiqué paru sur le site de la Curie Générale du Carmel Thérésien, la partie nord de l'ile, comprenant les diocèses de Jaffna, Mannar, Anuradhapura, Chilaw et Trincomalee-Batticaloa, dépend de la Province du Tamil Nadu (Inde). Alors que les implantations du centre et du sud du pays, avec les diocèses de Colombo, Kurunegala, Kandy, Badulla, Ratnapura et Galle sont sous la juridiction de la Province de Malabar (Inde).

L'Ordre y était déjà présent avec le couvent d'Indigolla, diocèse de Colombo, qui a été supprimé à cause de la guerre entre rebelles tamil et forces gouvernementales.

Le projet actuel des futures fondations répond à la demande des évêques de « fournir une meilleure assistance aux sœurs carmélites cloîtrées » et « de soutenir les vocations naissantes », précise le communiqué, soulignant que le dernier carme sri-lankais à avoir fait profession  remonte à l'année 1946. Il s'agit du P. Gabriel Gunasekara, décédé le 14 mars 2008.

Comme c'est fréquent dans l'histoire, les Sœurs Carmélites Déchaussées ont précédés les religieux de l'Ordre dans l'île. Ainsi en 1935 le Carmel missionnaire de Cholet (France), actuellement supprimé, a fondé le monastère de Colombo, duquel sont sortis ceux de Kandy (1950) et Galle (1967).

Enfin les Carmes Déchaux font savoir que dans les trois carmels du pays vivent une cinquantaine de carmélites déchaussées. Et que depuis 1978 le Carmel Séculier est rattaché au monastère de Colombo.