Les carmes déchaux réfléchissent sur l’expérience de Dieu et la mystique

50 experts du monde entier réunis en Bosnie-Herzégovine

| 1071 clics

ROME, Lundi 1er octobre 2007 (ZENIT.org) – La ville de Zidine (Bosnie-Herzégovine) a accueilli la semaine dernière la célébration du séminaire international sur « l’expérience de Dieu aujourd’hui et la mystique carmélitaine. Mystagogie et approche religieuse et culturelle » organisé par l’Ordre des carmes déchaux.



En partant des cinq blocs de réflexion « L’expérience mystique », « la mystagogie », « Le dialogue interreligieux », « Mystique et culture » et « Mystique et santé », l’assemblée a établi « un dialogue de l’expérience mystique avec notre monde actuel pour rendre plus accessible et plus proche le phénomène mystique », a affirmé le carme déchaux Salvador Ros.

Ce séminaire réunissait des représentants d’Italie, du Brésil, des Caraïbes, du Mexique, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Croatie, de Serbie, de Hongrie et d’Espagne. Ils étaient une cinquantaine dont plusieurs noms illustres, experts en spiritualité, comme les Mexicains Rafael Checa et Camilo Maccise, l’italien Bruno Moriconi ou les espagnols Augusto Guerra, Juan Antonio Marcos et Salvador Ros.

A noter également la présence à ce séminaire de plusieurs évêques dont l’évêque d’Assise, Mgr Domenico Sorrentino et l’archevêque des catholiques de rite latin à Bagdad, le carme déchaux J. Sleiman. L’évêque auxiliaire d’Oviedo, Mgr Raul Berzosa, excusé, a envoyé son intervention intitulée « Le Nouvel Age et la mystique carmélitaine ».

« Des rencontres comme celle-ci, a souligné Salvador Ros, nous font davantage prendre conscience que le patrimoine mystique du Carmel est, dans le domaine de la spiritualité, une référence universelle dont nous sommes appelés à tirer profit pour accompagner l’homme de notre temps ».