Les chrétiens du Moyen-Orient, artisans de « paix » et de « réconciliation »

Appel de Benoît XVI pour son prochain voyage au Liban

| 1290 clics

A. Bourdin

ROME, mercredi 12 septembre 2012 (ZENIT.org) –  La vocation des chrétiens du Moyen–Orient est de bâtir la « paix » et la « réconciliation », déclare Benoît XVI.

Le pape a évoqué son prochain voyage au Liban (14-16 septembre) après sa catéchèse du mercredi, en la salle Paul VI du Vatican.

En français, le pape a lancé cette invitation qui donne le ton à sa visite : « J’exhorte tous les chrétiens du Moyen-Orient, qu’ils soient de souche ou nouveaux arrivés, à être des constructeurs de paix et des acteurs de réconciliation », déclare le pape.

Pour le pape en effet, le compte à rebours a commencé en prononçant également les mots clef de « paix » et « réconciliation »: « Dans deux jours à pareille heure, a-t-il dit, je serais en vol vers le Liban. Je me réjouis de ce Voyage apostolique. Il me permettra de rencontrer de nombreuses composantes de la société libanaise : des responsables civils et ecclésiaux, des fidèles catholiques de divers rites, et des autres chrétiens, des musulmans et des druzes de cette région. Je rends grâce au Seigneur pour cette richesse qui ne pourra continuer que si elle vit dans la paix et la réconciliation permanente ».

Le pape invite à la prière et au témoignage, dans l’espérance : « Demandons à Dieu de fortifier la foi des chrétiens du Liban et du Moyen-Orient, et de les remplir d’espérance. Je remercie Dieu pour leur présence et j’encourage l’ensemble de l’Église à la solidarité afin qu’ils puissent continuer à témoigner du Christ sur ces terres bénies en recherchant la communion dans l’unité. Je rends grâce à Dieu pour toutes les personnes et toutes les institutions qui, de multiples manières, les aident dans ce sens ».

« L’histoire du Moyen-Orient nous enseigne, insiste le pape, le rôle important et souvent primordial joué par les différentes communautés chrétiennes dans le dialogue interreligieux et interculturel. Demandons à Dieu de donner à cette région du monde la paix si désirée, dans le respect des légitimes différences. Que Dieu bénisse le Liban et le Moyen-Orient ! »

Comme le message de dimanche, après l’angélus, le message du pape a été publié également par le Saint-Siège en arabe.