Les communautés chrétiennes doivent resplendir par l'«art de la prière»

Conclusion de la retraite au Vatican

| 1078 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 14 mars 2004 (ZENIT.org) – Le pape a évoqué une nouvelle fois "cette attitude contemplative, imprégnée de foi et d'amour, à laquelle je ne cesse d'inviter le Peuple de Dieu, en exhortant les communautés chrétiennes à resplendir tout d'abord dans le monde par l'«art de la prière»", à l’issue de sa retraite au Vatican.



Dans la matinée du samedi 6 mars 2004, le Pape Jean-Paul II a conclu la retraite annuelle de carême au Vatican en présence des cardinaux et des prélats de la curie romaine réunis dans la chapelle «Redemptoris Mater».

A cette occasion, Jean-Paul II a prononcé les paroles suivantes à l’adresse du prédicateur, Mgr Bruno Forte, théologien de la faculté de théologie d’Italie méridionale (dans la traduction de L’Osservatore Romano hebdomadaire en langue française du 9 mars):

Cher professeur, je suis heureux de vous exprimer, également au nom de tous les participants, ma plus cordiale gratitude au terme des Exercices spirituels, au cours desquels vous nous avez guidés dans la contemplation du mystère du Christ, en nous proposant d'intenses méditations sur le thème: «En Te suivant, lumière de la vie».

Je pense avec beaucoup de reconnaissance à l'engagement de préparation, lointain et proche, que cela a comporté pour vous. Avec mes collaborateurs de la Curie romaine, nous avons tiré de grands bénéfices des réflexions que vous avez progressivement présentées avec une intuition originale et de vastes connaissances théologiques, bibliques et spirituelles.

Nous avons également été frappés par la passion avec laquelle vous avez exposé ces contenus, en faisant référence à plusieurs reprises aux expériences ministérielles de la vie quotidienne. Je vous remercie car, avec le style qui caractérise votre recherche théologique et votre activité pastorale, vous avez offert de précieuses indications à notre esprit et à notre cœur afin de suivre de façon toujours plus engagée Celui qui est la Lumière du monde.

Je désire également vous faire part de ma satisfaction particulière pour le ton familier et orant que vous avez imprimé à notre itinéraire, en nous aidant à élever nos esprits vers Dieu dans cette attitude contemplative, imprégnée de foi et d'amour, à laquelle je ne cesse d'inviter le Peuple de Dieu, en exhortant les communautés chrétiennes à resplendir tout d'abord dans le monde par l'«art de la prière» (cf. Novo millennio ineunte, n. 32).

Le Seigneur, pour sa part, saura vous récompenser de tout cela, Lui à qui je vous confie, ainsi que le service ecclésial que vous accomplissez avec zèle et fidélité. Que la Sainte Vierge, que vous nous avez aidés à contempler dans le contexte de notre pèlerinage terrestre vers la patrie céleste, veille sur vous et sur chacune de vos activités apostoliques.

J'adresse enfin un salut affectueux à vous tous qui avez pris part à ces Exercices, avec une pensée reconnaissante également pour ceux qui ont collaboré à leur déroulement, en ayant le souci de la liturgie et des chants.

Confiant chacun à la protection céleste de la Sainte Vierge, je donne à tous ma Bénédiction.

(©L'Osservatore Romano - 9 mars 2004)