Les défis de l'Afrique à la lumière de la doctrine sociale de l'Eglise

Rép. dém. du Congo : séminaire régional de « Justice et Paix »

| 1328 clics

ROME, vendredi 14 septembre 2012 (ZENIT.org) – Le deuxième séminaire régional de suivi, sur les défis actuels de l'Afrique à la lumière de la doctrine sociale de l'Eglise, organisé par le Conseil pontifical "Justice et Paix", a eu lieu en République démocratique du Congo, à Kinshasa.

Ce séminaire s’est déroulé du 10 au 12 septembre 2012, sur le thème: « Afrique, aie confiance ! Lève-toi, il t'appelle » (Mc 10,49), selon un communiqué de la Conférence des évêques congolaise (Cenco).

Les participants, qui provenaient notamment de l'Afrique et de l'Europe, se sont penchés sur la doctrine sociale de l'Eglise, à partir de l'encyclique "Caritas in Veritate" de Benoît XVI. Le but était « d’approfondir et de s'approprier la doctrine sociale de l'Eglise en se rapportant à la situation de l'Afrique, au regard de son développement ».

Divers sujets ont été abordés, tels l'économie, le développement, la politique, la bonne gouvernance, l'écologie, la justice sociale, la paix et la réconciliation.

Le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical "Justice et Paix" y a notamment présenté les grandes lignes de la doctrine sociale de l'Eglise. Le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa et membre du dicastère, a abordé la question de la « formation et de l'accompagnement des leaders politiques », qui est selon lui, un « devoir pastoral ».

Mgr Fridolin Ambongo, président de la commission épiscopale "Justice et Paix" de la Cenco, Mgr Nicolas Djomo, président de la Cenco, Mgr Tito Yllana, nonce apostolique au Congo, et M. Matata Mponyo, Premier Ministre du pays, étaient également présents.

A la fin des travaux, une déclaration des participants en faveur de la paix au Congo, dans les grands lacs et dans toute l'Afrique, a été lue en français et en anglais.

Dans le cadre du séminaire, a eu lieu une messe en rite congolais, présidée par le cardinal Monsengwo, entouré des fidèles de l'archidiocèse de Kinshasa.

Cette réunion faisait suite à une première rencontre qui a eu lieu au Bénin, à Cotonou, du 7 au 10 mars 2012.