Les diaconesses? Elles n'étaient pas des "diacres" au féminin

Pas d'ordination diaconale de femmes

| 1252 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 18 octobre 2002 (ZENIT.org) - La Commission théologique internationale exclut la possibilité de l'ordination diaconale des femmes au sens moderne: les "diaconesses" de l'église primitive n'étaient pas des "diacres" au féminin.



La Commission théologique internationale a consacré plus de cinq ans à l'histoire et à la théologie du diaconat avant d'approuver le résultat de ses recherches durant la Session plénière qui vient de s'achever. Ce travail lui avait été demandé par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, indique un communiqué publié par la salle de presse du Saint-Siège (www.vatican.va).

En effet selon le P. Georges Cottier, dominicain et théologien de la maison pontificale en même temps que Secrétaire général de la Commission théologique internationale, "les diaconesses dont parle la tradition de l'Eglise primitive n'étaient pas assimilables aux diacres".
D'autre part, "le rite d'institution de leur diaconat ainsi que leurs fonctions se distinguaient de ceux des diacres ordonnés".

Le P. Cottier a rappelé que les travaux de la Commission ont réaffirmé "l'unité" du sacrement de l'Ordre: la distinction entre le ministère des évêques et des prêtres et celui des diacres s'entend dans le cadre d'une plus profonde unité du sacrement de l'Ordre".

Le P. Cottier a également rappelé qu'il revient au Magistère "de se prononcer souverainement sur le sujet, à la lumière des données que la recherche historico-théologique de la Commission internationale a permis de dégager".