Les évêques américains condamnent l’assassinat d’un médecin avorteur

| 2438 clics

ROME, Mercredi 3 juin 2009 (ZENIT.org) - La Conférence épiscopale des Etats-Unis a condamné le meurtre d'un médecin avorteur par un militant anti-avortement, le 31 mai dans l'Etat de Kansas. Un geste en contradiction totale « avec le respect de la vie », a-t-elle dénoncé.

« La conférence épiscopale des Etats-Unis et tous ses membres ont dénoncé à plusieurs reprises et publiquement toutes formes de violence dans notre société, y compris l'avortement et le recours à la violence de la part de quiconque s'oppose à l'avortement », a souligné le cardinal Justin Francis Rigali, archevêque de Philadelphie et président de la Commission pour les activités pro-vie.

L'assassinat de George Tiller « est en contradiction (...) avec le respect de la vie et de tout être humain de sa conception jusqu'à sa fin naturelle », a encore dénoncé le cardinal Rigali au nom de la Conférence épiscopale des Etats-Unis. « Nous prions pour le Dr Tiller et pour sa famille ».

Agé de 67 ans, le docteur George Tiller, l'un des rares spécialistes de l'avortement tardif aux Etats-Unis, a été tué par balles le 31 mai dernier à la sortie de l'église luthérienne du Wichita (Kansas) dont il était paroissien. En 1993, il avait déjà été blessé par balle par un militant anti-avortement.