Les évêques américains contre le financement de l'avortement

Un pas de plus pour la défense de l’objection de conscience

| 1391 clics

ROME, Mardi 10 mai 2011 (ZENIT.org) - Les évêques des États-Unis se félicitent de la décision de la chambre des représentants de faire passer le « No Taxpayer Funding for Abortion Act » (« Pas de financement de l'avortement avec l'argent des contribuables »).

« C'est un pas décisif vers la défense de la vie humaine », a déclaré Deirdre McQuade, directrice-adjointe pour la politique et les communications du secrétariat pour les activités Pro-Vie de la conférence des évêques catholiques des États-Unis, soulignant qu'en prenant cette décision, la chambre « répond à la volonté du peuple américain ».

Selon Deirdre McQuade, cette mesure « protège les droits civils des agents de santé qui refusent d'être impliqués dans les avortements », et protège « les droits de conscience des américains » à bénéficier d'une assistance sanitaire qui favorise la vie.

« La grande majorité des médecins, des infirmiers et des hôpitaux n'effectue pas d'avortements, souligne-t-elle rappelant que l'assistance sanitaire catholique, le réseau d'assistance sanitaire à but non lucratif le plus large et de haute qualité, rejette tous les avortements directs ».

« Pénaliser ces professionnels et ces structures ou les exclure du système reviendrait à pénaliser les patients qui en ont le plus besoin », a-t-elle conclu.