Les fonctions vitales de Jean-Paul II « notablement compromises »

| 544 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 1er avril 2005 (ZENIT.org) – Les fonctions vitales de Jean-Paul II sont « notablement compromises ».



L’état du pape Jean-Paul II s’est aggravé dans l’après-midi, indique M. Navarro Valls dans un communiqué diffusé ce soir vers 19 h, au moment où le cardinal Camillo Ruini était en train de célébrer une messe pour le pape dans la cathédrale de l’évêque de Rome, la basilique Saint-Jean du Latran.

« Les conditions générales et cardio-respiratoires du Saint-Père se sont davantage aggravées. On enregistre une hypotension artérielle et la respiration est devenue superficielle. Il s’est instauré un cadre clinique d’insuffisance cardio-circulatoire et rénale. Les paramètres biologiques sont notablement compromis ».

« Dans ces heures de souffrance, le pape voit déjà le Seigneur, il est déjà uni à notre unique Sauveur », a dit le cardinal Ruini dans son homélie au Latran.

« Le pape s’associe avec une participation visible aux prières de ceux qui l’assistent », conclut M. Navarro Valls, démentant ipso facto que le pape soit tombé dans l’inconscience cet après-midi.

Un rosaire a eu lieu place Saint-Pierre, où se sont rassemblées environ 30 000 personnes, à 21 heures, guidé par Mgr Angelo Comastri.

Le Vatican a démenti vers 21 heures des « allégations de la presse » italienne : le pape était toujours conscient.