Les grands mystiques ont connu ce "silence de Dieu"

Ce que saint Jean de la Croix appelle "la nuit obscure de l'âme"

| 1074 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 2 avril 2003 (ZENIT.org) - Les grands mystiques ont connu ce "silence de Dieu", expliquait le pape aux pèlerins polonais présents à l'audience du mercredi: c'est ce que saint Jean de la Croix appelle "la nuit obscure de l'âme".



Commentant le cantique d'Isaïe, le pape expliquait, en polonais: "Au croyant aussi, surtout s'il porte le poids d'une expérience douloureuse, il semble que Dieu se taise, explique le pape. Même les grands saints mystiques ont vécu cet état que saint Jean de la Croix a appelé "la nuit obscure de l'âme"."

"Le prophète Isaïe enseigne que celui qui, malgré tout, croit avec confiance que Dieu est proche et agit, pourra survivre au temps de l'épreuve et remercier Dieu avec joie pour son amour constant qui libère de tout mal".

A propos de ce cantique, le pape ajoutait: "C'est un hymne d'action de grâce en l'honneur de Dieu qui est présent de façon ininterrompue dans l'histoire humaine et agit. Le Prophète nous fait prendre conscience que Dieu, même lorsqu'il semble se taire devant l'oppression, l'injustice ou tout autre mal qui atteint l'homme, ne cesse pas de l'aimer et lui vient toujours en aide si l'homme s'adresse à lui avec confiance".

"Que cette confiance qui découle de la foi, concluait le pape, vous accompagne toujours et vous aide à surmonter toutes les difficultés de la vie".